Girolata : création de la première réserve communale de sécurité de Corse-du-Sud

Une réserve communale de sécurité a été créée à Girolata. Un lieu difficile d'accès et très fréquenté l'été. La quinzaine d'habitants, résidents à l'année, ont reçu une formation aux premiers secours. Ils ont reçu mercredi leur matériel d'intervention.
© Jennifer Cappai-Squarcini/FTVIASTELLA
Sur la plage, à Girolata, deux personnes prennent en charge femme qui vient de faire un malaise. Ce ne sont pas des pompiers, mais des habitants. Ils sont une quinzaine à avoir reçu une formation de premier secours et intervention contre le risque incendie. 

Le but, agir sans délai en cas d'accident. « On a appris les positions qu’il faut faire quand il y a un malaise cardiaque, la PLS, les plaies de l’abdomen, les massages cardiaques », énumère l’une d’entre eux. 

Ce jour-là, un pompier leur a apporté du matériel contre les incendies. Un kit vital pour la commune, située à 45 minutes en bateau et deux heures de marche de Porto, et qui accueille plus de 1 500 visiteurs par jour en pleine saison. « Je suis très surpris de ce public sur Girolata, on sent vraiment l’isolement et l’éloignement des secours. Pendant cette formation, on a eu beaucoup de questions. Je peux vous confirmer qu’actuellement il y a des secours sur la commune de Girolata », indique Adjudant Jean-Michel Galanti, chef du centre de secours de Piana. 
 

« C'est comme ça que l'on gagnera la guerre des secours »


Il s'agit de la première réserve communale de Corse-du-Sud, créée à l'initiative du Conseil municipal et d'habitants volontaires. « J’apprécie l’engagement citoyen. En cas de crise cardiaque, les premières minutes sont essentielles. Un cerveau non irrigué, au bout de trois minutes, a des dommages irrémédiables. Plus il y aura de gens qui sont prêts à porter secours immédiatement, c’est comme ça que l’on gagnera la guerre des secours », estime le Colonel Bruno Maestracci, directeur du service incendie et de secours de la Corse-du-Sud.

 
Girolata : création de la première réserve communale de sécurité de Corse-du-Sud


Des engagements citoyens qui ont déjà fait leur preuve en Haute-Corse. Après une saison des feux particulièrement difficile en 2017, les pompiers espèrent que ce type de formation se multipliera à l'avenir. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers