Balagne : La ligne Air Corsica Calvi-Londres reprend du service

Publié le
Écrit par Antonin Blanc

Après plus de deux ans de vols suspendus en raison de la crise sanitaire, la ligne Calvi-Londres assurée par Air Corsica a réouvert ce dimanche 15 mai.

Il a fallu attendre de deux ans et demi pour revoir un avion Air Corsica voyager vers le Royaume-Uni. Ce dimanche 15 mai au matin, la ligne Calvi-Londres a repris du service. Jusqu'au 18 septembre prochain, la compagnie insulaire propose chaque dimanche un vol Calvi-Londres Stansted avec un départ à 8h15. Le retour est lui planifié à 10h20 de Londres pour une arrivée en Balagne à 13h35.

Ce dimanche, en début d'après-midi, des membres de la compagnie Air Corsica, de la Chambre de Commerce et de l'Industrie ainsi que des représentants de l'Office de Tourisme de Calvi trépignaient d'impatience sur le tarmac de l'aéroport. Luc Bereni, président du directoire d'Air Corsica, a répondu à nos questions.

Que représente cette réouverture de ligne pour vous ?

C'est une seconde inauguration ! Les vols Calvi-Londres avaient démarré en 2019. Il s'est passé ce qu'il s'est passé avec le Covid-19 et le Brexit. Depuis deux ans et demi, aucun avion d'Air Corsica ne s'était posé au Royaume-Uni. C'est enfin corrigé avec ce vol en provenance de Londres. L'avion est quasiment plein. C'est de bon augure pour le reste de la saison !

En quoi cette reprise du trafic est importante pour le tourisme ?

C'est une façon de remettre la destination Corse sur le marché touristique britannique. La marque d'Air Corsica aussi ! Cela fait partie de notre mission complémentaire et première du service public que de participer à l'ouverture de l'île à l'international. Mais ce sont des vols réguliers qui peuvent donc aussi être utilisés par les insulaires pour se rendre en Angleterre. C'est aussi important que les Corses puissent accéder à des destinations européennes en vols directs comme celle-ci, la Suède, l'Autriche ou encore la Belgique.

A terme, envisagez-vous de rouvrir d'autres lignes entre la Corse et le Royaume-Uni ?

Le redémarrage de la desserte du Royaume-Uni a été prudent cette année. Nous avons dû prendre ces décisions l'hiver dernier. Il y avait encore beaucoup d'incertitudes sur le plan sanitaire. Le Brexit a complexifié également la chose avec de nouvelles formalités. Nous avons donc prudemment remis Calvi et Ajaccio sur la carte du réseau au départ de Londres Stansted. Le tour de Bastia et de Figari viendra en son temps lorsque la demande britannique sera de retour.