Haute-Corse - Mobilisation pour sauver la poste d’Olmi-Cappella

Mobilisation pour sauver l'activité de la poste d’Olmi-Cappella
Frédéric Mariani, maire d'Olmi-Cappella; Jean Brignole, secrétaire général du STC - France 3 Corse ViaStella - Tarik Khaldi, Christian Giugliano

Une manifestation a rassemblé mercredi une quarantaine de personnes pour défendre l’activité du bureau de poste du village d’Olmi-Cappella (Haute-Corse).

Par France 3 Corse ViaStella


Les manifestants réclament le comblement du poste de guichetier. Il est aujourd’hui assuré par un remplaçant.

La Poste souhaite mettre en place un poste de facteur-guichetier, qui partagerait son temps entre les deux activités, affecté par exemple le matin au guichet et l’après-midi à la délivrance du courrier. C'est la solution privilégiée par l'entreprise pour les bureaux peu fréquentés.

Mais pour le maire de la commune cette nouvelle organisation n'est pas envisageable. Frédéric Mariani met en avant les chiffres de fréquentation du bureau de poste, "4 500 usagers en 2015, dont un quart l'après-midi".

En dehors des horaires d'ouverture, les usagers déplorent également la disparition de certaines opérations bancaires. Pour un important virement, il leur faut désormais se rendre à la poste de Belgodère ou de L’Ile Rousse, située à 20 et 35 km du village.

Selon les syndicats, La Poste privilégie désormais les bureaux les plus rentables. Dans un communiqué, l'entreprise se défend de tout désengagement et met en avant la pérennisation d'un emploi à 35 heures.

Sur le même sujet

Les + Lus