• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

“Pour moi, aucun doute, c'est criminel”

(Archives) Jacques Costa / © FTViaStella
(Archives) Jacques Costa / © FTViaStella

Jacques Costa, président du Parc naturel Régional de Corse, se dit triste après l'incendie qui a ravagé le refuge d'Ortu di U Piobbu, mais également très en colère.

Par Sébastien Bonifay

Joint par téléphone, Jacques Costa, le président du PNRC, n'a pas dissimulé son irritation:

"D’abord, je suis triste, pour les randonneurs, les passionnés de montagne, et puis pour mes agents, qui préparent la saison, et qui dorment en montagne depuis des jours et des jours...Mais qu'est ce que vous voulez, c'est comme ça qu'on fonctionne, ici, que les gens courageux fonctionnent. Ils mettent le feu..."

Même si aucune enquête n'a encore été ouverte, selon Caroline Tharot, procureur de la république à Bastia, et que les gendarmes de Corte et de Calvi sont sur place pour effectuer les premières constatations, Jacques Costa, lui, n'a aucun doute. 

"Bien sûr que c’est volontaire. Selon mes informations, l’incendie est d’origine criminelle…Apparemment, notre envie de faire les choses bien, de normaliser le fonctionnement du Parc, ne plait pas à tout le monde". 
 

Photo prise par un randonneur, Oury Teboulle, peu après 13 heures cet après-midi, sur le sentier du GR 20 / © Photo Oury Teboulle
Photo prise par un randonneur, Oury Teboulle, peu après 13 heures cet après-midi, sur le sentier du GR 20 / © Photo Oury Teboulle

Pour lui, ce ne sont pas les personnes qui devaient s'occuper du refuge cette année qui étaient visées, mais bien le PNRC. 

"les deux refuges de la région de Calenzana n'avaient même pas encore été attribués, alors ça ne fait aucun doute! C'est la première année qu'on passe en délégation de service publique et ça en gêne plus d'un.
Avant, on filait les refuges aux petits copains, on s'arrangeait, et maintenant ca n'est plus le cas. On veut remettre de l'ordre, mettre des agents du Parc au sein des refuges, en permanence, et ça gêne..."

En tout cas, Jacques Costa l'assure, ca ne changera rien au fonctionnement du Parc, ni même à la saison sur le GR20. 

"Le refuge va êre reconstruit, c'est sûr. Dès la semaine qui vient on va nettoyer le site, et on pourra recevoir les randonneurs. Il devait ouvrir le 12 mai, et il ouvrira le 12 mai. On va installer ce qu'il faut, avec la préfecture et le maire de Calenzana. On va installer des algecos, et les amateurs du GR 20 pourront venir".


Les élus ont réagi sur les réseaux sociaux après l'incendie: 
 

RETOUR SUR LES FAITS:

Un feu s'est déclaré, aux environs de 13 heures, au refuge d'Ortu di u Piobbu, situé sur le tracé du GR 20, en Balagne, au-dessus de calenzana
 
Photo prise par un randonneur, Oury Teboulle, et partagée sur facebook / © Photo Oury Teboulle
Photo prise par un randonneur, Oury Teboulle, et partagée sur facebook / © Photo Oury Teboulle

.
Les pompiers, prévenus par des randonneurs, se sont rendus sur place en hélicoptère, accompagnées des hommes du PGHM de Corte, le peloton de gendarmerie de haute-montagne. 
 

Ce premier passage a permis de vérifier qu'il n'y avait pas de victimes, et personne en danger aux environs. 

Les pompiers ont renoncé à intervenir pour éteindre le feu, en raison de la situation géographique compliquée.

Mais également des nombreuses bouteilles de gaz qui étaient entreposées en prévision de la saison, et qui provoquent d'importantes explosions. 

Le refuge, construit en bois, est désormais presque totalement détruit par les flammes.

Les gendarmes, eux, sont restés sur place pour procéder aux premières constatations. 

Il n'y a pas de risque de propagation du feu aux alentours, selon les pompiers,
les environs du refuge étant propres.

Sur le même sujet

Porto-Vecchio : une femme frappée puis jetée par la fenêtre de son appartement

Les + Lus