Cet article date de plus de 4 ans

Sécheresse: le détail des mesures de restrictions de l'usage de l'eau en Haute-Corse

En raison de l'état des nappes et des cours d’eau en Corse, des mesures de restriction de l’usage de l’eau ont été prises lundi 12 juin lors de la réunion du comité sécheresse en préfecture de la Haute-Corse. Elles concernent les secteurs de la Balagne et la Plaine Orientale.
Sécheresse: restrictions de l'usage de l'eau en Corse avant l'été
Sécheresse: restrictions de l'usage de l'eau en Corse avant l'été © JDUTAC / MAXPPP
Avant le même le début de l’été que les prévisionnistes annoncent plus chaud que la normale, la Corse manque déjà cruellement d’eau. L’état de sécheresse des sols est important et pas une goutte d’eau n’est venue les irriguer depuis plusieurs semaines.

Résultat, après la Corse du Sud, mardi dernier, c’est au tour du département de la Haute-Corse de prendre des mesures d’économie. Elles concernent deux microrégions, la Balagne, au Nord-Ouest de l’île et la Plaine Orientale, sur le versant Est et sont applicables jusqu’au 1er octobre 2017 
 

Interdiction d’arroser entre 10h et 18h

Usages non-liés à une activité économique :

Usages liés à une activité économique :
Sont également interdits, les prélèvements dans les cours d’eau du département, quel que soit le mode de prélèvement (pompage, captage gravitaire …), à l’exception des prélèvements nécessaires à l’alimentation en eau potable, à la salubrité publique et à la sécurité civile et à l’abreuvement des animaux ainsi que les prélèvements régulièrement autorisés et exploités par l’Office d’équipement hydraulique de la Corse. 

durée de la vidéo: 01 min 59
Sécheresse: restrictions de l'usage de l'eau en Haute-Corse ©France 3 Corse ViaStella

Le niveau des cours d’eau en baisse

Le niveau des cours d’eau en Haute-Corse est inférieur à la moyenne. Le Fiumeseccu (qui n’a jamais aussi bien porté son nom) est à sec, a indiqué la préfecture. En revanche, le niveau des barrages affiche un taux de remplissage conforme à la saison, de l’ordre de 86 à 90%.

Depuis avril, le déficit hydrique n’a cessé de se creuser en Corse, affichant jusqu’à 70% en Balagne ou dans l’Extrême sud. Les températures sont également en moyenne plus élevées de 2 à 3 degrés que les normales de saison.

Compte-tenu de cette situation, un point est prévu chaque semaine tour-à-tour dans chaque département par le comité de suivi sécheresse, pour adapter l'ensemble des mesures.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo sécheresse