• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le Tour de Corse historique, un musée à ciel ouvert

Rallye - Le Tour de Corse historique, un musée à ciel ouvert. / © S. BONIFAY / FTVIASTELLA
Rallye - Le Tour de Corse historique, un musée à ciel ouvert. / © S. BONIFAY / FTVIASTELLA

Jusqu'à samedi soir, le 18ème Tour de Corse historique se tient sur les routes de Corse. Un véritable musée à ciel ouvert où défilent des voitures qui ont marqué l'histoire des rallyes. 16 spéciales, et 330 kilomètres de course. Une course où se mêlent tous styles de pilotes et tous niveaux.
 

Par P.S.

Ils sont 200 pilotes à faire rugir le moteur de leur bolide d'exception dans les virages de l'île. Prêts à en découdre.

Mais celui qui les connait le mieux, ces virages, c'est Edmond Simon.
Pendant 30 ans, il a participé aux tours de corse. Préparateur de voitures pour champions du monde.

Depuis sa retraite, c'est lui qui prend le départ. 80, c'est son numéro de voiture. 80, c'est aussi son âge.

« L’année dernière j’ai fini 34e, l’année d’avant, je crois 39e. Je suis toujours bien. Les gens sont médisants, ils disent « le vieux il voit rien, il freine tard devant les virages », s’amuse l’octogénaire.

Il n'y a pas d'âge pour l'amour des courses automobiles. Pas de frontières non plus. Le rallye historique réunit des coureurs venus des quatre coins du monde. Même le vice-émir du Qatar a fait le voyage, pour se frotter aux routes insulaires.
Le Tour de Corse historique, un musée à ciel ouvert
Intervenants - Edmond Simon, pilote // Abdullah Al Thani, prince qatari // José Andreani, créateur du Tour Equipe - Sébastien Bonifay, Stéphane Lapera

« Ce n’est pas ma première fois ici, c’est peut-être la 5e fois que je participe au rallye de Corse. Je connais cette course depuis longtemps. J’adore être ici », explique Abdullah Al Thani, prince qatari.

Ford Escort, Renault Alpine, Lancia Stratos... Les plus grandes marques sont au rendez-vous. Et Didier Auriol, ex champion du monde, y côtoie de simples amateurs... Le tour historique, c'est avant un état d'esprit.
Rallye - Le Tour de Corse historique, un musée à ciel ouvert / © S. BONIFAY /FTVIASTELLA
Rallye - Le Tour de Corse historique, un musée à ciel ouvert / © S. BONIFAY /FTVIASTELLA

« Ils viennent chercher le plaisir de rouler sur des routes mythique, le plaisir d’être dans un pays exceptionnel, c’est pas être chauvin que de dire ça et surtout le plaisir de retrouver les amis, une ambiance », détaille José Andreani, créateur du Tour.

Mais la compétition reste la compétition. Peu importent l'âge, la voiture ou le niveau. Une fois derrière le volant, l'objectif, comme toujours, c'est la victoire.


 

LE PROGRAMME DU TOUR DE CORSE HISTORIQUE 2018

Lundi 08 Octobre : PORTO-VECCHIO 
Vérifications administratives et techniques sur le Terre plein de la Marine de Porto-Vecchio. 

Mardi 09 Octobre : PORTO-VECCHIO/PORTO-VECCHIO 
Shakedown toute la journée. 
Les voitures entreront en parc à partir de 17h00. 
Cérémonie de départ à Porto Vecchio. 

Mercredi 10 Octobre : PORTO-VECCHIO/BASTIA - 1ère étape 
Départ de Porto-Vecchio pour 82 km de spéciales avec un regroupement à Francardo. 
Cette journée mènera les concurrents à Bastia. 
Parc fermé sur la place St Nicolas. 

Jeudi 11 Octobre : BASTIA/CALVI - 2e étape 
Départ de Bastia direction la Castagniccia avec un regroupement au célèbre village de La Porta. Les concurrents repartiront vers la Balagne et termineront la journée à Calvi. 
Parc fermé sous la citadelle. 

Vendredi 12 Octobre : CALVI/AJACCIO - 3e étape 
Le mythe pour démarrer la journée avec la spéciale Notre-Dame-de-La-Serra dans sa version longue. Regroupement à Porto où l’accueil est toujours aussi chaleureux. Deux spéciales pour finir la journée avant l’arrivée à Ajaccio. 
Parc fermé sur la Place du Diamant. 

Samedi 13 Octobre : AJACCIO/PORTO-VECCHIO - 4e étape 
L’étape finale, nous quitterons Ajaccio en longeant la mer. 
Au programme de cette dernière journée, quatre spéciales. Nous traverserons la vallée du Valinco pour finir dans L’Alta Rocca et retrouver Porto Vecchio pour le podium et la soirée de clôture.

Sur le même sujet

Intervention Jean-Félix Acquaviva et Michel Castellani à l'Assemblée nationale 15-11

Les + Lus