Cet article date de plus de 4 ans

Affaire Reims-Bastia : Maxime Beux attend toujours des avancées dans l’enquête

Il y a un an et demi,  Maxime Beux perd son œil gauche lors d’affrontements avec les forces de l’ordre en marge d’un match Reims-Bastia. Depuis, le jeune homme attend toujours des avancées dans son dossier. Il s’est livré au micro de France 3 ViaStella.
Dans l’affaire Reims-Bastia l’enquête n’avance pas. Pourtant, en juin 2016 Maxime Beux subit une expertise médico légale. Mais après plus d’un an d’attente, les résultats n’ont toujours pas été dévoilés.

Afin que le dossier avance, la ligue des droits de l’Homme se mobilise aux côtés du jeune homme. Ensemble, ils ont entrepris une démarche auprès de la Garde des Sceaux Nicole Belloubet afin de connaître les conclusions de l’expertise.

durée de la vidéo: 00 min 35
Affaire Reims-Bastia : Maxime Beux attend toujours des avancées dans l’enquête


"Ça devient très long"

 
Maxime Beux se livre :

Le courrier est à l’initiative de la section corse de la ligue des droits de l’Homme. Il est surtout symbolique. Les faits remontent à bientôt un an et demi, il y a eu une expertise médicale qui était la seule avancée que l’on pouvait attendre.
Cette expertise médico légale date de juin 2016 et on n’a toujours pas eu son compte rendu. Les avancées se font attendre et ça devient très long.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport sc bastia justice société