Bastia : des conférences sur la parentalité organisées par la caisse d’allocations familiales

Des conférences sont organisées, jusqu’au mercredi 19 juin, pour répondre aux nombreuses inquiétudes des parents. / © Daniel Bansard / FTVIASTELLA
Des conférences sont organisées, jusqu’au mercredi 19 juin, pour répondre aux nombreuses inquiétudes des parents. / © Daniel Bansard / FTVIASTELLA

La caisse d'allocations familiales est sortie de ses bureaux pour s'installer sur la place Saint-Nicolas à Bastia. Des conférences sont organisées, jusqu’au mercredi 19 juin, pour répondre aux nombreuses inquiétudes des parents.

Par France 3 Corse ViaStella

Sous un chapiteau, Place Saint-Nicolas à Bastia, les parents peuvent obtenir une aide ou un accompagnement, qu'il soit de nature administrative ou autre.

Mardi, les mamans ont pu profiter d'une conférence sur la nutrition des enfants, et poser plusieurs questions. Il faut toujours consulter un médecin ou un pédiatre, avant d'utiliser un produit alimentaire industriel contenant des vitamines.

 
Bastia : des conférences sur la parentalité organisées par la caisse d’allocations familiales
Intervenants - Souad Sartori-Ghazali, Diéteticienne-nutritionniste ; Marie-Iris De Foucauld, Psychologue. Equipe - Solange Graziani ; Daniel Bansard ; Jacques Antomarchi.


Autre préoccupation des parents, préparer des repas contenant des légumes. « Il ne faut pas les forcer. Parce que quand on force un enfant, on va provoquer des blocages. Plus vous allez lui dire de manger quelque chose, moins il va le manger », souligne Souad Sartori-Ghazali, diététicienne-nutritionniste. 
 

La fessée 


Plusieurs questions ont également été posées sur la fessée, ce châtiment corporel n'a aucune valeur éducative. Des vidéos sont conseillées, pour comprendre que les enfants de moins de six ans n'arrivent pas à gérer leurs émotions.

Les punir ou leur crier dessus n'apporte aucun bénéfice. « On peut leur demander : ‘Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Qu’est-ce que tu as vécu qui a été difficile pour toi ?’ Et leur expliquer : ‘Je pense que ce que tu as vécu, c’est de la colère ou de la tristesse ou une grosse joie, mais il y a peut-être une autre manière de faire que de te rouler par terre en plein milieu du supermarché’ », indique Marie-Iris De Foucauld, psychologue. 

Ces rencontres sont essentielles, dans le domaine de l'enfance et la jeunesse, la caisse d'allocations familiales de Haute-Corse compte 18 156 bénéficiaires. L’événement se poursuit jusqu’au mercredi 19 juin, 19 heures. 
 

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus