Bastia : future capitale européenne de la culture ?

C'est officiel. Bastia se lance dans la course pour décrocher le titre de capitale européenne de la culture en 2028.

La Ville de Bastia tenait une conférence de presse ce mercredi 20 octobre 2021, au Théâtre de Bastia pour redire sa motivation à devenir "ville européenne de la culture 2028". 

Depuis 1985, chaque année est désignée une "ville européenne de la culture". 4 villes françaises ont déjà remporté ce titre. Il s'agit de Paris en 1989, Avignon en 2000, Lille en 2004 et Marseille en 2013. 

Après Paris, Avignon, Lille et Marseille, pourquoi pas Bastia ? 

Etre désignée ainsi permet à une ville de promouvoir son patrimoine et son dynamisme culturel à travers l’organisation de dizaines d’expositions, festivals et autres événements, qui bénéficient d’une forte couverture médiatique grâce à la labellisation européenne. C'est sans compter le prix Melina Mercouri d’une valeur de 1,5 million d’euros qui accompagne ce label de la capital de la culture. 

En 2028, deux "capitales" seront désignées : l'une en République-Tchèque, l'autre en France. Bastia décide alors de tenter sa chance. Et pour gagner, elle compte bien mettre en avant son identité insulaire "elle-même nourrie de nombreuses influences au fil de l’histoire, des invasions barbares à la domination génoise, jusqu’aux expéditions sudaméricaines et asiatiques de la diaspora corse, s’ajoute celle des nombreuses cultures actuellement présentes en Corse". 

Quoi de mieux qu'une ville méditerrannéenne ? 

La Ville considère cette candidature plus que nécessaire : "la culture est un vecteur incomparable de cohésion sociale et sociétal, ainsi que de développement économique durable". Et elle croit en son potentiel : "alors que l’Union européenne a annoncé il y a quelques mois un nouvel agenda pour la Méditerranée pour la prochaine décennie, à quelques mois du forum des mondes méditerranéens qui se tiendra à Marseille, quoi de mieux qu’une capitale européenne profondément méditerranéenne pour proposer la culture comme vecteur d’échange et de solutions communes ?" 

"Bastia-Corsica" : Faire rayonner toute la Corse 

Surtout, le maire de Bastia Pierre Savelli insiste : "il était hors de question de ne faire qu'une partie de la Corse -que Bastia-". C'est pour cela que cette candidature porte le nom de "Bastia-Corsica". Ce projet doit être porté "tous" : "il y aura beaucoup de candidats qui auront plus d'argent que nous, mais nous, ce qui fait notre force, c'est l'aspect collectif". 

La concurrence française est rude. Se sont également positonnées les villes de Clermont-Ferrand, Bourges, Roubaix, Saint-Denis, Rouen et Reims. 

De Clermont-Ferrand, Roubaix, Saint-Denis ou Bastia, qui décrochera le titre ? 

La "fabrique du projet" corse se tiendra du 3 au 6 décembre 2021. En 2022, Bastia déposera sa candidature auprès du Ministère de la culture. Pour connaître l'identité de la ville lauréate, il faudra attendre encore un peu... jusqu'en 2024. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture europe politique