À Bastia, Molière se joue en langue corse

© Christian Giugliano / France 3 Corse ViaStella
© Christian Giugliano / France 3 Corse ViaStella

Ce samedi 10 et dimanche 11 mars, Molière se jouera en langue corse à Bastia. "Les fourberies de Scapin" deviennent "E furberie di Scappinu", une pièce montée en seulement deux semaines par ses deux metteurs en scène corses, Jean-Pierre Lanfranchi et Christian Bujeau.

Par France 3 Corse ViaStella

Deux semaines : c'est en ce temps record que les célèbres "Fourberies de Scapin" de Molière ont été adaptées en "E furberie di Scappinu". Le travail conjoint de Guy Cimino et des deux metteurs en scène, Jean-Pierre Lanfrin et Christian Bujeau.

C'est la première fois que la pièce est jouée en langue corse. Sur les planches de Bastia, les comédiens professionnels se régalent :

Le corse, ça permet d'ajouter des petites attentions. On y ajoute notre touche personnelle", témoigne Gayane Sturlese.


La jeune femme interprète Zerbinetta, sous l'oeil de ses deux metteurs en scène. "Ils sont vraiment très justes. Ils ont l'âge de leurs rôles", apprécie Christian Bujeau. "Si vous allez à la Comédie française, un jeune premier a en moyenne entre 40 et 45 ans..."

Ici, les jeunes premiers sont effectivement jeunes. Mais ils sont bien professionnels, et seront habillés par Claire Risterucci, lauréate en 2009 du Molière du créateur de costume.

"E furberie di Scapinu" se jouera ce samedi 10 et dimanche 11 mars à 18h30, au théâtre de l'école de Toga à Bastia.

► Revoir le reportage de Maia Graziani, Christian Giugliano et Joseph Ienco :
Interviennent dans ce reportage : Gaya Sturlese, comédienne, et Christian Bujeau, acteur et professeur d'art dramatique.


A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Déchets : des élus du Fium’orbu-Castellu refusent de recevoir plus de 43 000 tonnes par an 

Les + Lus