L'enfance de Napoléon adaptée dans le court-métrage "Au commencement"

L'enfance de Napoléon adaptée dans un court-métrage intitulé « Au commencement ». Cette création dont les dialogues sont écrits en français et en Corse vient tout juste d'être tournée dans la vieille ville d'Ajaccio.

© Stef Bravin/Facebook
Le nouveau visage de Napoléon Bonaparte s’appelle Natale. Ce garçon de 11 ans a été choisi pour interpréter le célèbre empereur.

Une première expérience devant la caméra, sous l'œil bienveillant de son père. « C’était vraiment cool, par contre je suis un peu fatigué parce qu’on travaille. On n’a pas beaucoup de repos. C’est sûr, c’est un peu compliqué. Le soir, je suis un peu fatigué, je tombe dans le lit », explique le jeune garçon.



Pour le troisième jour de tournage, l'équipe a investi la citadelle d'Ajaccio. Une journée éprouvante pour Natale qui va courir, courir, et encore courir. Dans ce film, pas de bataille ni d'épopée guerrière. Juste la vie d'un jeune garçon sacré empereur quelques années plus tard.

« La France vient de débarquer »


À l'époque, Napoléon vit à Ajaccio avec sa famille et ne parle pas un mot de Français. « La France vient de débarquer. Il se retrouve dans quelque chose qui est pro-paoliste et à côté de ça ses parents qui lui disent : ‘Non, il va falloir que tu aie un avenir, donc tu vas servir la France’. Et finalement, il se retrouve empereur alors qu’il n’était pas du tout destiné à ça. J’ai trouvé ça hyper intéressant de raconter ça », explique Isabelle D'Olce, réalisatrice.



Cette histoire, il fallait forcément la raconter en Corse. Alors entre deux prises, Natale répète encore et encore. Pendant ce temps-là, changement de décor pour l'équipe qui prend la direction la plage Saint-François pour la dernière scène de la journée.

Juste à quelques pas de la maison natale de Napoléon Bonaparte.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture histoire sorties et loisirs