La journée internationale de la langue maternelle créée par l'Unesco se déroule le 21 février et à Bastia, cette action de promotion de la diversité linguistique se traduit par "A Festa di a lingua materna". Parmi les projets plurilingues présentés ce samedi, du théâtre participatif dans un bus.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est une bien drôle de famille qui s'apprête à prendre le bus numéro 1 à Toga, direction l'Alb'Oru . Parents, enfants, voisins : ils sont huit, de huit nationalités différentes, et parlant donc autant de langues maternelles.

Sous le regard médusés des vrais passagers, les comédiens amateurs font leur numéro polyglotte sur un texte revisité d'Eugène Ionesco, La cantatrice chauve.
 

La diversité linguistique menacée


Cette représentation multilingue est l'un des événements proposés aux Bastiais dans le cadre de la journée des langues maternelles. C'est la quatrième année que la ville y participe.
 

Crée par l'Unesco, cette journée internationale est célébrée depuis 2000 pour défendre la diversité linguistique. Une diversité menacée : selon l'ONU, une langue disparaît toutes les deux semaines dans le monde.