Double homicide de l'aéroport de Bastia-Poretta : les suspects interpellés mardi remis en liberté

05/12/2017 - fusillade à l'aéroport de Bastia-Poretta / © E. ARRAUDEAU / FTVIASTELLA
05/12/2017 - fusillade à l'aéroport de Bastia-Poretta / © E. ARRAUDEAU / FTVIASTELLA

Sept personnes ont été placées en garde à vue mardi dans le cadre de l'enquête sur le double homicide d’Antoine Quilichini et Jean-Luc Codaccioni à l'aéroport de Bastia-Poretta le 5 décembre 2017. Vendredi, les 7 suspects ont été remis en liberté.
 

Par France 3 Corse ViaStella

Sept personnes ont été interpellées mardi  par les policiers de l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) et la PJ d'Ajaccio et placées en garde à vue dans le cadre d'une affaire confiée à la Jirs de Marseille. A l'issue d'une garde à vue de 96 heures, l'ensemble des suspects a été relâché. 

En juin dernier, un premier coup de filet avait mené à la mise en examen dans cette affaire de dix-neuf personnes pour « homicides volontaires en bande organisée », « association de malfaiteurs en vue de la commission des crimes d'homicide volontaire en bande organisée » et « destructions de biens par incendie ». Cette deuxième vague d'arrestations mardi concernerait des personnes suspectées d'avoir apporté un soutien logistique dans le double assassinat. 
Le 12 décembre 2017, Richard et Christophe Guazzelli ont été arrêtés dans une villa près de Porto-Vecchio dans un dossier de trafic de stupéfiants. Soupçonnés d'avoir voulu venger la mort de leur père en commanditant le double assassinat de Bastia-Poretta, ils ont aussi été mis en examen dans ce dossier.

 Le 5 décembre 2017, Antoine Quilichini et Jean-Luc Codaccioni ont été assassinés sur le parking de l’aéroport de Bastia-Poretta, sous les yeux des voyageurs médusés.
Fichés au grand banditisme, les deux hommes sont bien connus de la justice et de la police.

Sur le même sujet

L’actrice Marie-José Nat est décédée à l’âge de 79 ans

Les + Lus