• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Festival Creazione : des créateurs de toute la Corse se donnent rendez-vous à Bastia 

Le festival Creazione se poursuit jusqu'au 16 juin à Bastia. / © Jennifer Cappaï / FTVIASTELLA
Le festival Creazione se poursuit jusqu'au 16 juin à Bastia. / © Jennifer Cappaï / FTVIASTELLA

Jean-Luc Alfonsi créent des luminaires à partir de simple plaque de bois et mets ses clients à contribution. Dominika Lovichi, elle, a choisi de travailler les métaux et pierres précieuses. Les deux créateurs ajacciens présentent leurs nouveaux produits au festival Creazione de Bastia. 

Par France 3 Corse ViaStella

Dominika Lovichi est créatrice de bijoux, un métier où minutie et patience priment. 

Dans un petit atelier où moins de 500 unités sortent par an, on se concentre surtout sur le caractère unique de la pièce fabriquée. « Pour mieux créer, il faut aussi prendre du temps pour soi et ne pas être dans la précipitation. Je ne suis pas une usine, je travaille seule, j’ai besoin de ces moments dans la nature, avec mes chiens, pour sortir et me confronter aux éléments, pour avoir des idées, lire, écrire et pour avoir de l’inspiration », explique la créatrice. 

 
Festival Creazione : des créateurs de toute la Corse se donnent rendez-vous à Bastia 
Intervenants - Dominika Lovichi, Créatrice de bijoux ; Jean-Luc Alfonsi, Piatoni Lights Equipe - Stella Rossi ; Jennifer Cappaï ; Jacques-Paul Stefani ; Dominique Lameta.


Des pièces d'exception et une identité affirmée, sur un marché où la concurrence est rude, il faut savoir se démarquer. « On voit beaucoup de copies. Je pense que ce sont des personnes qui veulent vraiment faire du business. Un jour, ils copieront quelqu’un d’autre et tant mieux. Une autre difficulté, ce sont aussi les créateurs qui déposent un ‘Made in Corsica’ alors que ce n’est pas du tout fait en Corse », continue Dominika Lovichi. 
 

Tout part d’une simple maquette


La volonté de proposer une pièce à part anime aussi Jean-Luc Alfonsi. Le designer a lancé son projet il y a un an : des luminaires.

Mais ici, tout part d'une simple maquette et le résultat est surprenant. « J’ai voulu donner un côté mystérieux. Le côté plat est aussi pensé pour les problématiques de notre île, par exemple le touriste qui veut ramener quelque chose peut l’emporter sous son bras », souligne le designer. 
 

Pour imposer son concept Jean-Luc Alfonsi allie tradition et nouvelles technologies. Chacune de ses lampes est fabriquée dans un fab lab grâce à un graveur laser. « Ça demande une précision de l’ordre du dixième de millimètre. À la main, on ne pourrait jamais obtenir cette précision », précise-t-il. 

Des lampes à monter soit même ou des bijoux uniques, qui seront mis en lumière lors du festival Creazione de Bastia, vitrine de l'art insulaire jusqu’au 16 juin. 


 

Sur le même sujet

Ajaccio : derniers préparatifs avant le feu d’artifice du 14 juillet 

Les + Lus