Feu vert pour la réhabilitation du quartier de la "Cité des Monts, des Lacs et des Arbres" à Bastia

Ce vendredi 30 juillet, la convention pour le nouveau programme de rénovation urbaine du quartier a été signée. Les travaux visent près de 750 logements. Certains seront détruits, d'autres réhabilités, dans le but de désenclaver le quartier.

Le projet de rénovation du quartier de la « cité des Monts, des Lacs et des Arbres » à Bastia a pris une nouvelle tournure ce vendredi 30 juillet avec la signature de la convention du « Nouveau Programme de Rénovation Urbaine ».

Depuis 2019, les services de la ville en collaboration avec l’ANRU (Agence Nationale de la Rénovation Urbaine) travaillent sur le sujet de la requalification de ce quartier populaire construit à la fin des années 1960. Les immeubles de la « cité des lacs des monts et des arbres » s'étendent sur huit hectares au sud de Bastia.

En plus de deux ans, une large concertation s'est opérée avec les habitants pour les impliquer dans le projet. Surtout, les acteurs du projet ne voulaient pas revivre l'épisode de la démolition de la "grande barre" entre 2000 et 2009. Ces travaux avaient laissé des traces dans ce quartier auquel les habitants sont très attachés.

Objectif : désenclaver le quartier

Après que plusieurs scénarios aient été mis sur la table c'est le scénario de "l'ouverture et de l'innovation" qui a été retenu. Dans les faits, un accent tout particulier a été mis sur l'implication et l'intégration du quartier à la ville. 

Cela doit se traduire par la démolition de 104 logements locatifs sociaux, la reconstruction d’une soixantaine de logements mixtes, la réhabilitation de 214 logements de l’OPH2C (Office Public de l’Habitat de la Collectivité de Corse), une rénovation importante des bâtiments 37-39-41-42 et 43, et requalification des façades des bâtiments 24 et 26), 

Plusieurs travaux d'aménagement des voiries sont également prévus. Les nombreuses impasses, caractéristiques du quartier, sont amenées à disparaître.

Un parc urbain d’environ 0.7 hectares, sera crée au coeur du quartier ainsi qu’un "équipement de proximité" d’environ 335 m2 dont la vocation et le mode de gestion seront définis en impliquant les habitants et les acteurs de quartier.

Relogement des habitants dans le quartier et en périphérie

En parallèle, les familles délogées bénéficieront de six logements dit PLUS (Prêt Locatif à Usage Social) sur place, au 1er étage des bâtiments 24 et 26, place du commerce.
D'autres pourront déménager dans les 33 logements locatifs sociaux en Centre Ancien ou bien dans les 30 logements sur le site dit « terrain Raffalli », sur la commune de Bastia. Enfin, 35 logements seront aussi disponibles sur un terrain actuellement maîtrisé par l’agglomération en frange de la ZAE d’Erbajolo et en limite de la commune de Furiani.

Le coût total du projet est estimé à 44 834 036 euros. 13,2 millions d'euros proviennent de la Collectivité de Corse, 11 millions de l'ANRU, 7,5 millions de  l'OPHC2. Enfin, la ville de Bastia intervient pour près de 4,7 millions d'euros. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
urbanisme aménagement du territoire environnement travaux publics économie