Haute-Corse : la qualité de l'air est dégradée

ILLUSTRATION. Le ciel de Bastia, ce matin. / © Sébastien Bonifay
ILLUSTRATION. Le ciel de Bastia, ce matin. / © Sébastien Bonifay

Qualitair Corse alerte d'un flux d'Est qui touche l'île ce week-end et apporte des particules en suspension. Résultat : la qualité de l'air est "mauvaise" en Haute-Corse. L'association recommande aux personnes fragiles, et d'autant plus en cette période de confinement, d'éviter tout déplacement.

Par Axelle Bouschon

La Corse est actuellement touchée par un flux d'Est apportant avec lui des particules en suspension, provenant en grande partie de l'Europe centrale, avertit l'association Qualitair Corse, chargée de la surveillance de la qualité de l’air sur la région.

En particulier, les concentrations en particules fines sont élevées en Haute-Corse, qui se voit ainsi attribué la note de 8, c'est à dire "mauvais" sur l'indice de qualité de l'air. Plus cette note est basse, plus l'air est considéré comme étant de bonne qualité, 0 étant la note minimale, et 10 la note maximale. Petite amélioration cependant : hier, samedi, le département récoltait la note de 10, soit un indice "très mauvais".
 

L'indice de qualité de l'air jugé "mauvais" en Haute-Corse


"Cet import s’accumule avec les particules produites de façon locale notamment issues du chauffage urbain mais également des nombreux écobuages réalisés dans le département", indique Qualitair Corse.

Afin de limiter cette production locale, l'association recommande d'éviter "les brûlages de déchets verts". "Nous rappelons qu’en plus du confinement actuellement en vigueur, il est recommandé aux personnes fragiles et sensibles d’éviter de sortir et de faire tout effort physique. À savoir que la pollution de l’air fragilise les protections naturelles des voies respiratoires et rend l’organisme plus vulnérable aux virus."
 

Sur le même sujet

Les + Lus