Un interne de l’hôpital de Bastia menacé de mort, la direction porte plainte

Selon France Bleu RCFM, la famille d’un patient a menacé de mort un interne, le 19 juillet dernier, après sa prise en charge au centre hospitalier de Bastia. Deux plaintes ont été déposées par la direction de l’hôpital.

Le 19 juillet dernier, un interne de l'hôpital de Bastia a été menacé de mort. La direction de l'établissement à déposé plainte.
Le 19 juillet dernier, un interne de l'hôpital de Bastia a été menacé de mort. La direction de l'établissement à déposé plainte. © Pascal Pochard-Casabianca / AFP
« C’est le lot des services des urgences depuis quelques années », regrette Jean-Mathieu Defour, directeur de l’hôpital de Bastia. Le 19 juillet dernier, un de ses internes est menacé de mort par la famille d’un patient insatisfaite de la prise en charge du malade. L'information a été révelée par nos confrères de France Bleu RCFM.

Les échanges verbaux sont violents, et un agent de sécurité, présent sur le site, intervient après qu’un des protagonistes pose sa main sur l’épaule de l’interne. « Les gens s’énervent vite, souvent, ils ne comprennent pas pourquoi d’autres patients sont pris en charge avant eux », explique Jean-Mathieu Defour. 

« C’est un réel problème de société »

​​​​​​Deux plaintes ont été déposées par l’hôpital et par le responsable du service des urgences pour menace de mort. « Ce sera systématique après chaque agression », prévient le directeur de l’hôpital.

Pour Jean-Mathieu Defour, ces actes révèlent un « réel problème de société ». « Les personnels sont dans un état de stress de par leur métier, ils ont des vies entre leurs mains. Ils ne peuvent pas en plus se faire insulter, taper ou menacer », considère-t-il. Il espère que des solutions seront trouvées. 

Selon le directeur de l’hôpital, l’agresseur s’est excusé après les faits.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter