• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le SC Bastia devient coopératif : une première dans le football français

Le SC Bastia devient coopératif. / © PHOTOPQR/CORSE MATIN/MAXPPP / Xavier Grimaldi
Le SC Bastia devient coopératif. / © PHOTOPQR/CORSE MATIN/MAXPPP / Xavier Grimaldi

Le SC Bastia change de statut pour devenir une SCIC, une société coopérative à intérêt collectif. Une manière de rendre plus démocratique le fonctionnement du club pour repartir sur de bonnes bases. Chacun peut y participer, à hauteur de 50 euros minimum.

Par MV

C'est une première dans le football français. Le SC Bastia devient une SCIC. On vous explique ce qui change.


Qu’est ce qui change ?


Le SCB change de statut pour devenir une SCIC, une société coopérative d’intérêt collectif. Concrètement, c’est le mode de gouvernance qui change. Avec cette SCIC, le Conseil d’Administration est désormais séparé en 5 collèges distincts :
 
  • Les fondateurs du club détiennent 38% des droits de vote, soit 4 représentants. Ils affirment qu’ils "ne posséderont jamais complètement le club", dixit Pierre-Noël Luigi, vice-président du SCB.
 
  • 22% des droits de votes aux entreprises partenaires, soit 2 représentants.
 
  • 20% aux supporters « socios », soit 2 représentants.
 
  • 20% séparés équitablement entre les salariés du club et les collectivités, soit 2 représentants.
 
 

A quoi ça sert ?


A être plus transparent et à démocratiser le fonctionnement du club. "Si les collectivités, les salariés, les socios et les industriels s’associent pour dire que nous faisons n’importe quoi avec le club, nous dirigeants, pouvons perdre le pouvoir" assure Pierre-Noël Luigi.
 


La campagne de souscription débute officiellement le 21 septembre. Toute personne physique ou morale peut y participer, à hauteur de 50 euros minimum, équivalent à une part. Une manière pour les dirigeants de repartir sur de bonnes bases et envisager l’avenir économique et social du club plus sereinement.
 

Sur le même sujet

Entretien avec Anna-Livia Donati, Santa di u Niolu

Les + Lus