Smartflower, le panneau solaire nouvelle génération

La smartflower, le panneau solaire intelligent
Intervenants : Jean-Pierre Navarri, gérant de Soleco, l'entreprise spécialisée dans l'énergie solaire à l'origine du projet, et Jean-Nicolas Antoniotti, responsable du site Campus Dom. - France 3 Corse ViaStella - Typhaine Urtizverrea/Léa Fizzala

Avec ses 18m² des panneaux solaires mobiles, la smartflower produit deux fois plus d'énergie qu'un panneau photovoltaïque classique. Un premier prototype de cette innovation a été implanté à Borgo, en Haute-Corse.

Par France 3 Corse ViaStella

C’est une drôle de fleur qui a éclos à Borgo. La smartflower offre aux rayons du soleil douze pétales recouverts de panneaux photovoltaïques. Ce premier générateur photovoltaïque intelligent de près de 800 kilos est commercialisé depuis un an par EDF.

Sur le modèle du tournesol, l’engin adapte l’inclinaison de ses 18m² de panneaux en fonction de l’orientation des rayons lumineux. « La smartflower est en mouvement permanent. Les panneaux solaires sont perpendiculaires au soleil pour arriver à un rendement de 40 à 50% de plus qu’une même surface sur un plan plein sud », explique Jean-Pierre Navarri, gérant de Soleco, l'entreprise spécialisée dans l'énergie solaire à l'origine du projet.

Ce panneau solaire nouvelle génération n’a pas usurpé son nom de fleur intelligente car il est en mesure de se nettoyer lui-même à la nuit tombée, une fois ses pétales repliés.

Une dizaine de prototypes en France

Cette innovation a conquis Jean-Nicolas Antoniotti, entrepreneur engagé dans la construction durable. Ce dernier a déboursé 20 000 euros pour acquérir l’appareil, qui est en mesure de produire annuellement 4 600kw, soit l’équivalent de la consommation d’une famille de quatre personnes pendant un an.

« En termes d’image, c’est une vraie interpellation pour l’innovation », se félicite le dirigeant d'entreprise.

Pour le moment, une dizaine de smartflower ont été implantées en France. Avec 25% de part d’énergie solaire dans sa production énergétique, la Corse offre un terrain propice à la prolifération de ces fleurs 2.0.

Sur le même sujet

Gestion des déchets en Corse : le projet d'Alexandre Lanfranchi

Les + Lus