Brando : deux résidences secondaires endommagées par des explosions

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.S.

Samedi soir, vers 22h30, trois explosions ont touché deux villas sur la commune de Brando, dans le Cap Corse. Le parquet de Bastia a ouvert une enquête. Elle a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie.

Cette nuit, au moins trois explosions sont survenues à Erbalonga et Mausoleo, sur la commune de Brando, dans le Cap Corse. 

"À ce stade et sous réserve de l'évolution des investigations, je confirme que deux villas ont été endommagées à la suite de trois explosions", indique Arnaud Viornery, procureur de la République de Bastia, confirmant une information révélée par nos confrères de RCFM. 

Sur place, aucune revendication ni aucun tag n'a été retrouvé. 

Hier soir, une première explosion a été entendue par les riverains vers 22h30 à Mausoleo. S'en est suivie une deuxième cinq minutes après, toujours au même endroit. Vingt minutes plus tard, la troisième déflagration est venue de la villa située à Erbalonga, au bord de mer. Dans la foulée, les pompiers sont intervenus avec les gendarmes sur les deux habitations. Aucun blessé n'est à déplorer.

Une enquête ouverte

Les propriétaires des deux maisons n'étaient pas présents au moment des faits. La villa de Mausoleo appartient à des personnes vivant sur le continent, celle d'Erbalonga à un Italien qui a longtemps travaillé en Corse mais n'y réside pas. 

Aucune des deux maisons n'a eu sa structure touchée. Les dégâts se situent surtout à l'intérieur. "Les murs extérieurs sont intacts, les travaux devraient être assez légers", expliquait-on sur place.

Le parquet de Bastia a ouvert une enquête pour "destruction par explosif en bande organisée". Elle a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie. 

Selon nos informations, le parquet national antiterroriste ne s'est pour l'instant pas saisi du dossier.