• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

A Bucciata Bastiaccia : le festival de pétanque revient bientôt pour une 5e édition

L'équipe du festival A Buciatta Bastiaccia / © A Bucciata Bastiaccia
L'équipe du festival A Buciatta Bastiaccia / © A Bucciata Bastiaccia

Le festival international de pétanque A Bucciata Bastiaccia se prépare pour sa cinquième édition, en août prochain. Un évenement qui souhaite rassembler les boulistes de tout âge et de tout niveau. 

Par Axelle Bouschon

Avis aux amateurs du jeu de boules : A Bucciata Bastiaccia revient du 21 au 25 août à Bastia pour sa cinquième édition.

Comme chaque année, le festival international de pétanque revendique son ouverture à tous, des novices aux pétanqueurs les plus aguerris.

Et la place Saint-Nicolas, à Bastia, accueillera cette année encore pour le festival des déléguations étrangères de boulistes passionnés. Équipes nationales de Grèce, d'Italie, d'Allemagne, de Monaco, de Suisse, du Portugal et bien sûr de France...

Tous seront encore une fois bien décidés à prouver leur talent et à approcher leur boules au plus près du cochonet, pour rafler le titre de la compétition. 
 


De nombreux corses en compétition


Et il y aura des grands noms en lice. On retrouvera notamment Maïky Molinas, champion du monde 2019, mais également Bruno le Boursicaud, cinq fois champion du monde, ou encore Henri Lacroix, vainqueur à dix reprises du titre.

Les corses ne sont pas en reste et seront nombreux à tenter leur chance en août.

Parmi les bastiais, on verra notamment Marie-Angèle Germain, vainqueure du 3e concours féminin d'A Bucciata Bastiaccia.

Alain Peraldi, gagnant du 2e international Pierrot Lambert, grossira quant à lui les rangs des ajacciens dans la compétition.

L'année dernière, 2 500 boulistes avaient tenté leur chance
Et selon les responsables du festival, quelques 300.000 personnes avaient suivi la restransmission en direct de la grande finale sur Boulistenaute.com.

Un succès qu'A Bucciata Bastiaccia espère bien renouveller, cette année encore.
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Discours Gilles Simeoni, Édouard Philippe Bastia 03-07

Les + Lus