Canale-di-Verde : une maison partiellement détruite par un incendie criminel

Un incendie criminel provoqué dans la nuit de mercredi 6 avril à jeudi 7 avril à Canale-di-Verde, en Haute-Corse a causé d'important dégâts dans une résidence secondaire. La toiture de la maison a été soufflée et le rez-de-chaussée détruit par les flammes. Un tag “Per Yvan” a été découvert sur place.

Un probable attentat s’est produit vers 5 heures du matin dans la nuit de mercredi 6 avril à jeudi 7 avril à Canale-di-Verde, village de la communauté de communes de l'Oriente en Haute-Corse, dans le hameau de Pastricciale.

Une maison individuelle a été visée. Le feu était généralisé au rez-de-chaussée lorsque les pompiers sont intervenus et la toiture a été soufflée. Sur la maison, une inscription “Per Yvan” a été découverte mais à cette heure l'attentat n'a pas été revendiqué. 

Aucune victime n'est à déplorer. Les propriétaires utilisent cette maison comme résidence secondaire, ils vivent sur le continent, en région parisienne. C'est la deuxième fois que leur maison est visée par une explosion.

Le parquet de Bastia a ouvert une enquête, confiée à la section de recherche de la gendarmerie. A ce stade, le parquet national antiterroriste n'a pas annoncé se saisir de l'enquête. 

Une information judiciaire a été ouverte pour dégradation volontaire par incendie. D'après les premières constatations, le caractère intentionnel de l’acte ne fait aucun doute.


Le 24 février dernier, un attentat manqué avait visé une résidence secondaire située dans le même hameau de Pastricciale. 

Une bombonne de gaz couplée à un dispositif explosif qui n'avait pas fonctionné avait été découverts. Une enquête pour « tentative de destruction d'un bien appartenant à autrui par moyen dangereux » avait été ouverte et confiée aux gendarmes de la section de recherches. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité