Castagniccia : face aux routes endommagées, la collectivité de Corse promet un plan d’action

Les habitants de Castaniccia ont parfois le sentiment d'être oubliés. Depuis l'automne dernier, le réseau routier est très endommagé en raison de fortes intempéries. / © Daniel Bansard / FTVIASTELLA
Les habitants de Castaniccia ont parfois le sentiment d'être oubliés. Depuis l'automne dernier, le réseau routier est très endommagé en raison de fortes intempéries. / © Daniel Bansard / FTVIASTELLA

Les habitants de Castaniccia ont parfois le sentiment d'être oubliés. Depuis l'automne dernier, le réseau routier est très endommagé en raison de fortes intempéries. Le président du conseil exécutif s'est rendu sur place avec les services concernés mercredi 11 septembre. 

Par France 3 Corse ViaStella

Depuis 11 mois, une portion de la départementale 71, reliant plusieurs villages de l’Alesgiani est fermée pour travaux

Ainsi, habitants et professionnels sont obligés de faire un détour de plusieurs kilomètres. Mais l’Alesgiani n'est pas la seule micro région touchée par la vétusté du réseau routier. Toute la Castagniccia est concernée

 
Castagniccia : face aux routes endommagées, la collectivité de Corse annonce un plan d’action
Intervenants - Lucien Panier, Maire de Felce ; Jean-Pierre Samartini, Habitant de La Porta ; Vanina Borromei, Présidente de l'Office des transports de la Corse ; Loïc Morvan, Directeur des routes de la CDC. Equipe - Kael Serreri ; Daniel Bansard ; Ramsey Kinany.


Dans l'Ampugnani, comme au village de la Porta, les routes secondaires sont parfois en très mauvais état. De quoi inquiéter les habitants, notamment en saison touristique. « Les gros cars de 12 mètres représentent un danger, parce qu’il y a un gros poids avec une route instable qui a tendance à partir dans la rivière. On ne voudrait pas envoyer dans la rivière le car et les touristes qui sont dedans », indique Jean-Pierre Samartini, habitant de la Porta. 
 

Sécurité 


Interpellés à deux reprises cette année par les maires de la micro région, les élus de la Collectivité se sont déplacés mercredi 11 septembre en Castagniccia. Objectif : donner des réponses et établir un plan d'action. « L’idée était de proposer aux maires une méthode de travail. Ils attendaient aussi beaucoup de communication. On va pouvoir, enfin, se mettre en place, dans cette nouvelle collectivité », estime Vanina Borromei, présidente de l'Office des transports de la Corse.

Première étape : lister les points noirs. La micro région dispose de 150 km de route. Il faudra ensuite hiérarchiser les chantiers en fonction de plusieurs critères. Le premier : la sécurité

Les élus territoriaux l'ont promis, le calendrier des travaux sera fixé dès janvier prochain. 



 

Sur le même sujet

Les + Lus