Les châtaignes se font rares à la foire de Bocognano

La foire de la châtaigne de Bocognano se tient jusqu’au 9 décembre. Cette année, le sujet principal de cet événement est le grand absent. En cause : trop de pluie cette année sur fond de cynips. 
© Stéphane Agostini / FTVIASTELLA

À la foire de Bocognano, la farine de châtaigne se fait rare. Et ceux qui en proposent se retrouvent vite à cours de stock. 

Conséquence de la rareté du produit, un kilo de farine se vend 20 euros. Cette année encore la châtaigneraie corse a peu produit, et ces difficultés ne touchent pas seulement la filière castanéicole. 

Les purcaghji aussi sont touchés contraint de trouver d'autres aliments que la châtaigne. Autre secteur impacté : l'apiculture. 

 
Les châtaignes se font rares à la foire de Bocognano
 


Renouvellement de la châtaigneraie ? 


Cette année, la production de miel de châtaigner est en baisse de 80 %. « Cette année, il y a eu beaucoup de pluie. Cela a empêché la pollinisation des fleurs et donc la formation de la châtaigne. Pour les apiculteurs, c’est pareil. La pluie a abîmé les fleurs et il n’y a pas eu de miel de châtaigniers », explique Sandra Bellini, apicultrice. 

Trop d'eau cette année, pas assez l'an dernier, le tout sur fond de cynips. Pour sortir du constat d'échec, la solution pourrait être le renouvellement de la châtaigneraie. « La solution, c’est de replanter. Au début sur des parcelles communales avec un cahier des charges, des appels d’offres, une structuration de cette nouvelle châtaigneraie qu’il est nécessaire de faire actuellement », souligne Denis Moretti, président du foyer rural de Bocognano. 

Même sans châtaignes, la foire attire toujours autant de monde. Ils étaient plusieurs milliers de visiteurs ce samedi. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition sorties et loisirs foires