Le Comité de massif annonce un “plan Marshall” de la montagne corse

Vue sur les montagnes, Corte / © Ange-Noël / Facebook
Vue sur les montagnes, Corte / © Ange-Noël / Facebook

Les assises de la montagne se tiennent en ce moment à Casamaccioli dans le Niolu. Le Comité de massif y présente ses projets. 52 millions pourraient être investis en cinq ans.

Par France 3 Corse ViaStella


2/3 de la Corse

Comment valoriser l’intérieur de l’île, la montagne, qui représente les deux tiers du territoire de la Corse ? Pour répondre à cette question, des élus, des maires, l’ensemble de l’exécutif ainsi que des acteurs économiques et associatifs se rencontrent pendant deux jours à l’occasion des assises de la montagne.

Depuis cet été, le comité de massif élabore le schéma d’aménagement, de développement et de protection de la montagne. Sorte de « plan Marshall de la montagne Corse », a précisé Jean-Félix Acquaviva, qui préside ce comité de massif.
Le Comité de massif annonce un plan Marshall de la montagne corse

52 millions

Chiffré à 52 millions d’euros, sur 5 ans, il prévoit d’agir en particulier contre les déserts médicaux. Avec l’implantation de trois ou quatre maisons de santé.
Mais il prévoit aussi de faire venir les touristes : les sentiers de randonnée font partie du schéma.

Tout comme la réfection de l’éclairage public, qui pourrait être financé dans le cadre de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). 23 millions d’euros sont attendus au titre de ce plan.
Aux assises de la montagne Corse, un schéma d’aménagement en discussion
Intervenants : Pasquin Flori, Castanéiculteur à Lozzi // Eric Faucon, Habitant de San Lurenzu // Pasquale Simeoni, Maire de Mansu - Maia Graziani / Christian Giugliano

Ile-montagne

Le statut d’île montagne obtenu en octobre dernier va accompagner les nouvelles mesures réglementaires et fiscales et surtout apporter de nouvelles aides financières.

Les deux jours d’assises de la montagne qui se tiennent en ce moment doivent permettre d’affiner encore le contenu du schéma d’aménagement, qui sera le premier pour la Corse. Il sera soumis à l’Assemblée territoriale fin janvier.

PNRC

Autre chantier évoqué aux assises de la montagne : le PNRC parc naturel régional de Corse. Une charte vient d’être présentée, indispensable sésame pour retrouver le label PNR (parc naturel régional), que la Corse a perdu il y a 7 ans.
Aux assises de la montagne, le Parc naturel régional de Corse en chantier
Intervenants : Marie-Luce Castelli, Directrice du Parc Naturel Régional de la Corse // Antoine Versini, vice-président du Parc Naturel Régional de la Corse - Reportage : Emilie Arraudeau, Tarik Khaldi

La charte élargit le périmètre du parc de 145 à 171 communes.

Le PNRC s’est aussi engagé dans une restructuration de ses services et la refonte des 12 refuges du GR20. En 2018 les contrats de location avec les gardiens seront remplacés par des délégations de service public. De grands travaux de rénovation, 1 million d’euros par refuge, sont prévus.
La charte doit être soumise à enquête publique puis validée par l’Assemblée de Corse à l’automne 2017. Le PNRC attend son label délivré par l’Etat début 2018.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus