• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corte : le Parti de la Nation Corse veut se redynamiser

Ce dimanche 28 avril, le Parti de la Nation Corse tient son assemblée générale annuelle à Corte. / © Marion Fiamma / FTVIASTELLA
Ce dimanche 28 avril, le Parti de la Nation Corse tient son assemblée générale annuelle à Corte. / © Marion Fiamma / FTVIASTELLA

Ce dimanche 28 avril, le Parti de la Nation Corse tient son assemblée générale annuelle à Corte. Plus de 600 personnes ont participé à l’événement. Un des objectifs affiché par le mouvement : la redynamisation. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Plus de 600 personnes se sont rassemblées dans un amphithéâtre de l’université de Corse pour assister à l’assemblée générale annuelle du parti de la nation corse (PNC), ce dimanche 28 avril. 

 
 

Se différencier


Cette année, le mouvement affiche, notamment, une envie claire : sa redynamisation. Ainsi, le PNC en plus du statut d’adhérent, qui représente les militants actifs du parti, va mettre en place le statut de sympathisant. Ce système pourra notamment permettre à toute personne d’apporter une contribution, quelle qu’elle soit au mouvement. Il a été adopté à l'unanimité lors de l'assemblée générale extraoridinaire. 

 


L’année dernière, le mouvement a refusé de participer à la création du parti Femu a Corsica qui regroupe plusieurs composantes du nationalisme insulaire, et a créé son propre groupe à l’Assemblée de Corse. Ce dernier compte 10 élus. « Nous ne voulons ni diviser ni fracturer. Nous voulons renforcer l’unité de la majorité territoriale, l’unité de Pè a Corsica. Pour nous, le nationalisme passe par l’union. Même si nous avons des divergences, même si nous avons parfois des points d’opposition, c’est aussi la respiration et le souffle démocratique », indique Jean-François Casalta, conseiller territorial PNC. 
 
Plus de 600 personnes se sont rassemblées dans un amphithéâtre de l’université de Corse pour assister à l’assemblée générale annuelle du Parti de la Nation Corse. / © Marion Fiamma / FTVIASTELLA
Plus de 600 personnes se sont rassemblées dans un amphithéâtre de l’université de Corse pour assister à l’assemblée générale annuelle du Parti de la Nation Corse. / © Marion Fiamma / FTVIASTELLA




Ne pas mettre en danger la majorité territoriale, mais se différencier. C’est désormais le credo du PNC. Les militants ont donc mis l’accent sur ce qu’ils désignent comme l’un des piliers de leur projet, l’ADN du parti : l’autodétermination. « Cela fait partie du message que nous tenons à renouveler auprès de nos militants, de nouveaux militants. C’est bien sûr le peuple qui aura le choix et qui décidera de son avenir », soutient Vannina Borromei, conseillère exécutive PNC. 

 
Corte : le Parti de la Nation Corse veut se redynamiser
Intervenants - Jean-François Casalta, Conseiller Territorial " Partitu di a Nazione Corsa " ; Vannina Borromei, Conseillère exécutive " Partitu di a Nazione Corsa ". Equipe - Kael Serreri ; Marion Fiamma ; André Girardin.


Énergie, municipale, social et prisonniers, les différents sujets et enjeux sur lesquels le PNC entend se positionner ont été évoqués. En ligne de mire : réaliser une nouvelle réforme du nationalisme corse. 


Entretien avec Jean-Christophe Angelini, sécrétaire national du PNC :
Entretien Jean-Christophe Angelini 28-04





 

Sur le même sujet

La situation du Rassemblement National en Corse

Les + Lus