Corte : symboles et emblèmes de la Corse depuis l’Antiquité exposés et expliqués 

© Jean-André Marchiani/FTVIASTELLA
© Jean-André Marchiani/FTVIASTELLA

Dresser l'inventaire des symboles, emblèmes et allégories qui ont représenté l'île, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, c’est l'ambition de l'exposition qui sera inaugurée demain mardi au Musée de la Corse, à Corte. Plus de 400 pièces y sont réunies. Visite guidée. 

Par France 3 Corse ViaStella

À Corte, des techniciens apposent la dernière touche sur la façade du musée avant l’inauguration officielle de l’exposition « E Figure di a Corsica ». 400 œuvres y sont exposées avec des créations contemporaines et des manuscrits. S’y croisent aussi des atlas hollandais du XVIIe siècle, des frappes monétaires, du mobilier ou encore des cartes aquarellées présentées pour la première fois au public. 

Mais dans les allées du musée se trouvent aussi des allégories, beaucoup moins connues que la tête de Maure. « La première allégorie représentant la Corse, c’est l’allégorie de la Corse au Vatican. Son titre est ‘Cyrniorum fortia bello pectora’ qui voulait dire ‘Les Corses au cœur intrépide au combat’. […] Cette allégorie de la Corse n’est pas connue de tous, mais elle est quand même très importante et elle a été reprise notamment en illustration dans des ouvrages », explique Marie-Eugénie Mordiconi-Poli, conservatrice du musée de la Corse.

 
Corte : symboles et emblèmes de la Corse depuis l’Antiquité exposés et expliqués 
Intervenants - Marie-Eugénie Mordiconi-Poli, Conservatrice du Musée de la Corse. Equipe - Marie Cristiani ; Jean-André Marchiani ; Wendy Martini.

 

La tête de Maure


La forme caractéristique de la Corse, ses différentes appellations, lui forgent une réputation dès l’antiquité. Une de ses représentations va supplanter toutes les autres au fil des siècles : la tête de Maure. « Elle a une histoire particulière de près de sept siècles. Nous essayons de l’expliquer dans cette exposition. Cette tête de Maure nous a été attribuée et ensuite elle va se diffuser petit à petit. Elle va se diffuser grâce à la cartographie, puisque la cartographie représentait le territoire de la Corse par cette tête de Maure », reprend la conservatrice du musée. 

Tel un miroir pour les Corses, il est aussi question, à travers l’exposition de donner quelques clefs pour mieux comprendre les aspirations identitaires multiséculaires. L’exposition « E Figure di a Corsica » est à découvrir au musée de la Corse à Corte jusqu’au 30 mars 2019. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Déchets : des élus du Fium’orbu-Castellu refusent de recevoir plus de 43 000 tonnes par an 

Les + Lus