Formation : la Collectivité de Corse présente un bilan d'étape du PRIC

Publié le
Écrit par France 3 Corse ViaStella
Antonia Luciani, conseillère exécutive en charge de la Culture, de l’Éducation et de la formation, a présenté à l'AFPA de Corte le bilan d'étape du pacte régional d'investissement.
Antonia Luciani, conseillère exécutive en charge de la Culture, de l’Éducation et de la formation, a présenté à l'AFPA de Corte le bilan d'étape du pacte régional d'investissement. © DR

Le pacte régional d'investissement pour les compétences (PRIC), signé pour la période 2019-2022 et financé par la Collectivité de Corse et l'Etat, entend accompagner par la formation les entreprises et "personnes peu qualifiées à la recherche d’un emploi". Un bilan d'étape était présenté à l'AFPA de Corte ce 11 janvier.

"Une opportunité permettant à la Collectivité de Corse de mettre en place des actions innovantes dans le cadre de sa politique de formation et d'orientation professionnelle". C'est ainsi qu'Antonia Luciani, conseillère exécutive de Corse, présente le pacte régional d'investissement pour les compétences (PRIC), mis en place pour la période 2019-2022.

Un plan ambitieux visant à "accompagner et à accélérer la transformation des parcours de formation, des contenus pédagogiques et des pratiques d'acquisition des compétences au service des entreprises et des personnes peu qualifiées à la recherche d’un emploi, et ce en adéquation avec les besoins identifiés du territoire", détaille-t-elle, et dont le bilan intermédiaire a été présenté à l'AFPA de Corte ce mardi 11 janvier.

"La Collectivité de Corse a ainsi missionné l’AFPA, dans le cadre d’une convention de quatre ans", rappelle le centre de formation dans un communiqué. Depuis 2019, l'AFPA Corsica, rapporte son directeur Jean-Ange Leca, a travaillé sur deux axes principaux : "proposer des parcours qualifiants vers l'emploi au regard des besoins de l'économie, en temps réel", et "garantir l'accès des publics les plus fragiles aux parcours qualifiants". 

Plus de 200 formations annuellement proposées

En 2019, ce sont 211 actions de formation qui ont ainsi été mises en place dans le cadre du PRIC. Des formations variées, allant notamment de l'accompagnement des organismes de formation, au formation préparatoire au code de la route, ou encore un dispositif interconsulaire de collecte des besoins en compétences. En 2020, 238 formations ont été proposées par l'AFPA, dont plusieurs qualifiées de "remarquables", à savoir ambassadeur du tri, salariés saisonniers, module écoresponsable en entreprise et compétences entrepreneuriales.

Une programmation qui "prend en compte les mesures identifiées dans le Plan Salvezza", se félicite l'exécutif de Corse. "La Collectivité de Corse attend de l’Afpa Corse qu’elle devienne un outil régional en matière d’ingénierie pédagogique. Il s’agit de faire évoluer l’offre de formation en adéquation avec les mutations socio- économiques en Corse et les innovations en matière de pédagogie."

En 2019, 1822 stagiaires ont été formés, 2.272 en 2020, soit 24% de plus. Plus encore, près de 1.300 demandeurs d'emploi ont été formés en 2021 par l'AFPA dans le cadre du PRIC, souligne Antonia Luciani, qui poursuit : "il est à noter que près de 70% des stagiaires de l’AFPA trouvent un emploi dans les 6 mois après le suivi de leur formation."

Ce point d'étape a également été l'occasion de présenter les actions envisagées dans les mois à venir. Parmi celles-ci, notamment, le lancement d'une plateforme de formation en ligne "Metis Corsica", mis à disposition par l'AFPA auprès de la Collectivité de Corse, et à destination des organismes de formation en Corse. Une plateforme qui devrait être opérationnelle au 2ème trimestre 2022 "pour les organismes de formation du programme régional de la CDC", indique Antonia Luciani.

S'adapter aux réalités de l'époque et de la région

Plusieurs nouvelles priorités ont également été identifiées, poursuit la conseillère exécutive. En premier lieu, développer le "mix learning" : "pour dispenser à la fois un enseignement en présentiel mais aussi à distance", nécessité rendue apparente tout au long de la crise sanitaire, et "adaptée à une réalité insulaire, en particulier la difficile mobilité des publics". 

Permettre la création "de tiers-lieux dédiés à la formation dans les régions", ensuite, "en particulier celles les plus éloignées des bassins d’emploi", cela afin d’améliorer la territorialisation de la formation professionnelle. Enfin, accompagner "les organismes de formation dans la transition numérique en termes d’équipement et d’ingénierie pédagogique".

Depuis le lancement du pacte régional d'investissement pour les compétences, la Collectivité de Corse s'est engagée à investir un socle annuel minimum de 13.142.886 €, soit un total de 52.571.544 € pour les quatre années. L'Etat a de son côté annoncé lors de la signature du contrat, en juillet 2019, participer à hauteur de 28,5 millions d'euros. Soit une enveloppe totale de 81 millions d'euros dédiés au PRIC pour la période 2019-2022.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.