Un enclos pour capturer les vaches en divagation à Bastia

03/10/2018 - Un enclos a été installé pour capturer les vaches en divagation à Bastia (Haute-Corse). / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA
03/10/2018 - Un enclos a été installé pour capturer les vaches en divagation à Bastia (Haute-Corse). / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA

Une première en Corse pour un début de solution à la question de la divagation animale. Un enclos pour les vaches errantes a été ouvert à Bastia. Le dispositif a été installé à la suite de plusieurs plaintes.

Par France 3 Corse ViaStella / GB

Un enclos pour capturer les vaches en divagation à Bastia : c'est une première en Corse. Le dispositif a été installé suite à de nombreuses plaintes de riverains. Car ces animaux en liberté posent des problèmes de salubrité et de sécurité.

Lundi, 23 vaches et taureaux étaient chargés dans des bétaillères pour être euthanasiés. Il s'agissait de bétail en divagation.

"Ce sont des animaux qui ne sont pas bouclés, c'est-à-dire qui ne sont pas identifiés; nous n'en connaissons donc ni le propriétaire, ni la traçabilité, ni l'origine", explique Sylvie Guenot-Rebiere, directrice adjointe de la Directions départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP).

"Les textes sont très clairs : dans ce cas-là les animaux ne peuvent pas rentrer dans la chaîne alimentaire, ils sont impropres à la consommation."

Pour les capturer, la mairie de Bastia a installé un dispositif d'enclos sur les hauteurs de la ville, près du col de Teghime. Ce parc de rétention a été conçu pour attirer le bétail.

"On a fait un couloir le long de la piste existante, là où elles avaient l'habitude de passer. On a fait des réparations ponctuelles sur la clôture existante de manière à rendre étanche la parcelle", indique Paul-Antoine Biaggi, des services techniques de la mairie de Bastia.

"On a évité qu'elles aillent sur la route en les habituant à venir manger et boire ici. On a mis en place des abreuvoirs et du foin."
 
Un enclos pour capturer les vaches en divagation à Bastia
Intervenants - Sylvie Guenot-Rebiere, directrice adjointe DDCSPP; Paul-Antoine Biaggi, services techniques de la mairie de Bastia; Antoine Gianelli, habitant d'Agliani; Natalia Vecchioli, directrice des affaires juridiques et réglementaires de la mairie de Bastia; Equipe - Maia Graziani, Christian Giugliano.

Si ces vaches errent sur les routes et près des habitations, c'est qu'elles cherchent à manger. Chemin d'Agliani, entre Bastia et Furiani, les riverains ont l'habitude de les croiser de jour comme de nuit.

Antoine Gianelli a installé un portail à l'entrée de sa propriété pour éviter qu'elles ne ravagent son potager. Il y a quelques jours en voiture, il a même dû se ranger sur le bas-côté pour esquiver un taurillon.

Ce retraité ne souhaite pas les morts de ces animaux, mais pour lui il faut éviter les accidents. "Il n'avait sans doute pas d'autres solutions, ce sont malheureusement des cas qui se sont produits dans d'autres endroits en Corse. Il y a eu des accidents mortels, on le sait aussi."

La divagation animale est un problème récurrent en Corse. La mairie de Bastia travaille sur ce dossier depuis des mois, pour trouver le terrain et assumer les coûts : 10 000 euros pour les travaux, sans compter les frais d'abattage et d'équarrissage à la charge de la commune, faute de propriétaire.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus