Cet article date de plus de 6 ans

Garde à vue de 3 des personnes interpellées lundi prolongée de 24 heures

Poursuite des garde à vue des 3 hommes interpellés lundi dans l'enquête sur un éventuel projet criminel. Deux d'entre eux devraient être présenté à un juge dans l'après-midi. Un troisième pourrait l'être demain mercredi. Garde à vue levée pour la 4ème reconduite en maison d'arrêt.
Importante opération de gendarmerie lundi matin. Trois personnes ont été interpellées dans la région bastiaise. Un quatrième homme avait été extrait de sa cellule de la prison de Borgu, il a été reconduit en maison d'arrêt.

La garde à vue des 3 hommes a été prolongée de 24 heures ce mardi, elles sont interrogées dans les locaux de la Section de Recherche de la Haute Corse, à Borgu.

Les interpellations font suite à la découverte d'un box dans la région bastiaise en mars 2014. Les enquêteurs ont découvert à l'intérieur deux fusils d'assaut, un TMax, des mèches et des bidons d'essence. Des empreintes et des traces d'ADN ont permis de remonter jusqu'aux trois hommes.

Parmi les hommes interpellés au petit matin figure Christophe Guazzelli, connu de la justice pour une condamnation en 2012 par le tribunal correctionnel d’Aix en Provence, d'une peine de trois ans de prison pour trafic de drogue.

Un autre homme aurait échappé au coup de filet lundi matin. Il est activement recherché.

Une information judiciaire est ouverte pour détention d'armes et pour association de malfaiteurs en vue de commettre un crime en bande organisée.

Le point dans cette affaire avec Anne-Marie Leccia :
durée de la vidéo: 01 min 33
Interpellations

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice enquêtes trafic