Propos injurieux visant Mme Erignac : Charles Pieri en garde à vue à la gendarmerie de Ghisonaccia

Charles Pieri lors de la manifestation à Ajaccio le 3 février 2018. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Charles Pieri lors de la manifestation à Ajaccio le 3 février 2018. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Charles Pieri a été placé en garde à vue ce mardi matin à la gendarmerie de Ghisonaccia au sujet d’une publication insultant Mme Erignac. Le texte est paru sur le compte Facebook Di L’altu Pianu, attribué à l’ancien leader du FLNC.

Par Anouk Passelac

Charles Pieri, entendu depuis 10 heures ce mardi 13 février à la gendarmerie de Ghisonaccia, a été placé en garde à vue, a indiqué son avocat Eric Barbolosi. « Le Vieux » est entendu dans le cadre d’une enquête ouverte au sujet d’une publication sur le compte Facebook Di L’altu Pianu, qui semblerait être le sien. Un texte injurieux envers Mme Erignac qui a créé une vive émotion en Corse.

La veille, l’association de défense des prisonniers politique, Associu Sulidarità avait appelé ses militants et ses sympathisants à venir soutenir le « Vieux » lors de son audition. 

Mardi après-midi, des perquisitions ont été menées au domicile de Charles Pieri, probablement pour saisir du matériel informatique. Sa garde à vue a pris fin dans la soirée. Il pourrait être reconvoqué ultérieurement.
 

Tensions avec la presse


Mardi matin, neuf personnes étaient présentes devant la gendarmerie de Ghisonaccia. Des proches de Charles Pieri ont menacé et empêché notre équipe de filmer l’arrivée du militant nationaliste ainsi que les personnes venues devant la gendarmerie en signe de soutien. Parmi ces derniers, étaient présents son fils Christophe et sa fille Elodie. 

Des personnes venues soutenir Charles Pieri devant la gendarmerie de Ghisonaccia. / © France 3 Corse ViaStella
Des personnes venues soutenir Charles Pieri devant la gendarmerie de Ghisonaccia. / © France 3 Corse ViaStella

 

La place "inquiétante" de Pieri dans Corsica Libera


Interviewée par CNews ce matin, Jacqueline Gouralt, la « Madame Corse » du gouvernement s’est interrogée sur le rôle de Charles Pieri :

Il a rappelé lui-même qu’il allait prendre de nouvelles responsabilités dans le parti de M. Jean-Guy Talamoni, c’est pour le moins inquiétant.


Depuis les dernières élections territoriales, Charles Pieri s’affiche de nouveau aux côtés des autres membres du parti Corsica Libera. La publication injurieuse a donc embarrassé la classe politique nationaliste qui reste prudente quant à l’identité de l’auteur et s’est désolidarisée de ces propos.

Charles Pieri en garde à vue à la gendarmerie de Ghisonaccia
Intervenants: Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'intérieur.

 

Journalistes menacés

Lors de notre reportage à Ghisonaccia, nos journalistes ont été menacés et empêchés de filmer l'arrivée de Charles Pieri  et les militants venus le soutenir devant la gendarmerie. 

La direction de France 3 Corse ViaStella et la rédaction en chef condamnent ces agissements qui ne les feront pas dévier de leur mission d'information.

A lire aussi

Sur le même sujet

Assises de Haute-Corse : la personnalité des accusés

Près de chez vous

Les + Lus