Le "Paglia Orba" de la Corsica Linea heurte les quais à son arrivée au port de Bastia

Le navire "Paglia Orba" de la compagnie Corsica Linea a heurté un haut-fond du port de Bastia au moment d'accoster, ce lundi 25 janvier. Une importante voie d'eau a été constatée. Les passagers et le fret ont été débarqués en sécurité.

Les travaux de réparation de la coque du navire sont en cours, ce mardi 26 janvier.
Les travaux de réparation de la coque du navire sont en cours, ce mardi 26 janvier. © Stéphane Lapera / FTV

Les passagers du "Paglia Orba" se souviendront sûrement longtemps de cette traversée : après de longues heures d'attente sans pouvoir approcher du port de Bastia en raison des vents violents, le navire de la compagnie Corsica Linea a heurté un haut-fond lors de son accostage en début de soirée, lundi 25 janvier.

Une manoeuvre effectuée "sur autorisation de la Capitainerie du port avec pilote à bord", précise la compagnie maritime dans un communiqué.

Bonne nouvelle, les passagers ont été débarqués et le fret déchargé en toute sécurité.

Mais l'embarcation souffre de dégâts conséquents : une voie d'eau importante a été constatée. L'hélice a également été endommagée. Les pompiers de Haute-Corse ont été mobilisés pour aider à évacuer l'eau du navire, et des investigations ont été tenues par la compagnie maritime "afin de déterminer l'ampleur de l'avarie subie".

Bastia : le "Paglia Orba" heurte un haut-fond en accostant au port de Bastia

La brêche a été colmatée dans la soirée par l'entreprise de réparation. Une opération de reconnaissance s'est tenue ce mardi 26 janvier dans la matinée. Le navire devrait rester immobilisé au port de Bastia pour plusieurs semaines.

Dans un communiqué daté du 26 janvier, la Corsica Linea indique que "la traversée Bastia-Marseille de ce mardi soir sera assurée par le navire Le Kallisté, affrété à La Méridionale". Plus encore, "des réflexions sont actuellement en cours concernant le plan de flotte de l'entreprise". 

Longue traversée

Le Paglia Orba, parti à 18h45 dimanche 24 janvier de Marseille, était prévu pour accoster aux environs de 7h au port de Bastia. "Il s'est avéré que les conditions météo ont évolué de manière défavorable et n'ont pas permis un accostage dans ce créneau horaire".

Le bateau - tout comme le "Mega Andrea" de la Corsica Ferries - n'a de fait pu gagner son poste à quai qu'avec près de 10h de retard, peu après 17h.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports maritimes économie transports