• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : pour François Hollande “le dialogue c'est la condition”

13/11/2018 - L'ancien président de la République a débuté une visite de deux jours en Corse pour présenter son livre, "Les leçons du pouvoir". / © AM LECCIA / FTVIASTELLA
13/11/2018 - L'ancien président de la République a débuté une visite de deux jours en Corse pour présenter son livre, "Les leçons du pouvoir". / © AM LECCIA / FTVIASTELLA

François Hollande est en Corse pour présenter son livre, "Les leçons du pouvoir". Reçu à l'école de Sisco mardi, l'ancien président de la République a observé une minute de silence en mémoire des victimes des attentats du 13 novembre 2015 et s'est exprimé sur les rapports Corse-Etat. 

Par France 3 Corse ViaStella

L'ancien président de la République a débuté une visite de deux jours en Corse. Mardi matin, François Hollande était invité à l'inauguration de l'extension de l'école primaire de Sisco.

L'établissement avait profité du "plan  numérique" lancé par le gouvernement en 2015, en bénéficiant de réinstallation d'un tableau numérique interactif .
 
François Hollande en Corse pour présenter son livre, "Les leçons du pouvoir"
Intervenants - François Hollande, ancien président de la République; Equipe - Anne-Marie Leccia, Guillaume Leonetti.

A l'occasion de cette visite, François Hollande s'est exprimé sur le troisième anniversaire des attentats du 13 novembre 2015, indiquant qu'il fallait en tirer "toutes les conclusions de solidarité mais aussi de fermeté et d'action".

"Je pense aux victimes, à celles qui ont disparu dans ces attentats du Stade de France, des terrasses, du Bataclan, mais aussi à toutes ces victimes qui sont encore marquées dans leurs chairs ou dans leurs esprits".

Interrogé sur la gestion par son successeur à la présidence de la République, Emmanuel Macron, de la question corse, François Hollande a déclaré regretter l'absence de dialogue entre les élus insulaires et le gouvernement.

"Il y a des évolutions qui ont eu lieu à travers la collectivité unique, mais il y a d'autres étapes qu'il faut franchir (…), dans le texte constitutionnel mais pas seulement. Il faut avoir la volonté de déléguer un certain nombre de responsabilités et cela ne peut passer que par le dialogue."
 
Corse et gouvernement : pour François Hollande "le dialogue c'est la condition"
Intervenants - François Hollande, ancien président de la République; Equipe - Anne-Marie Leccia, Guillaume Leonetti.



 

Sur le même sujet

Comment est utilisé le fonds social européen en Corse ?

Les + Lus