COVID : les deux prochains matchs à Furiani du SC Bastia ouverts uniquement aux abonnés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Bonifay
Les supporters, cette saison, après une saison loin des tribunes, avaient repris les bonnes habitudes. Mais le Covid s'est de nouveau invité dans le championnat.
Les supporters, cette saison, après une saison loin des tribunes, avaient repris les bonnes habitudes. Mais le Covid s'est de nouveau invité dans le championnat. © Xavier Grimaldi/PHOTOPQR/CORSE MATIN/MAXPPP

La nouvelle jauge imposée par le gouvernement concerne également les rencontres sportives. Le Sporting, qui doit s'y plier, a donc décidé que seuls ses abonnés pourront assister aux rencontres contre Quevilly et Toulouse.

Le Sporting Club de Bastia, qui affiche régulièrement des tribunes bien garnies, et tourne entre 5.000 et 7.000 supporters par match à Armand Cesari, est le seul club insulaire qui devrait être concerné par les mesures sanitaires liées à la pandémie. Jusqu'au 24 janvier, (au minimum...), Furiani devra donc se plier à la règle. 

Deux rencontres sont prévues sur la pelouse bastiaise d'ici là, contre Quevilly-Rouen, demain, et contre Toulouse, le 22 janvier.

A 308 près...

Pour les dirigeants su SCB, c'est un nouveau casse-tête. Il leur faudra laisser des supporters à la porte. 
Mais Claude Ferrandi a une chance, si l'on peut dire... Le nombre d'abonnés correspond peu ou prou à la jauge imposée. Les Bleus affichaient fièrement 5.308 abonnés à la fin de la campagne de début de saison. Le calcul est vite fait. 

Seuls les détenteurs de la carte pourront assister aux prochains matchs. Certes, le chiffre est légèrement supérieur au seuil autorisé, mais avec les conditions hivernales, les abonnés lointains et les isolements par milliers provoqués par le COVID, le SC Bastia devrait parvenir à rester dans les clous. 

Voire même, pensent les supporters, afficher un nombre d'abonnés présents plus bas. Ce qui laisserait quelques places disponibles pour les accaniti qui ne sont pas abonnés. 
Alors, sur le site Camperemu, s'est mis en place un système de solidarité pour que les abonnés absents fassent profiter de leur carte à quelqu'un. 

Un siège vide sur deux

Mais une fois en main le sésame nécessaire pour franchir les portes d'Armand Cesari, il y aura des règles à respecter : 

  • Interdiction d'assister au match debout, 
  • respect de la règle d'un siège vide sur deux entre les spectateurs, 
  • port du masque obligatoire dès 6 ans,
  • consommations interdites. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.