• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lupino : un camion pour apprendre à utiliser les outils numériques et leurs dangers

© Frédéric Danesi/FTVIASTELLA
© Frédéric Danesi/FTVIASTELLA

Un camion ultra-moderne sillonne les routes insulaires pour faire découvrir les outils numériques aux élèves et aux personnes âgés. Autre but affiché : les sensibiliser aux dangers d'internet. Ce samedi, le poids lourd a fait escale à Lupino, au sud de Bastia.

Par France 3 Corse ViaStella

À Lupino, un camion bien particulier vient de se garer. À l’intérieur, un univers résolument numérique attend les visiteurs.

Au total, ce sont une dizaine d’ateliers interactifs sont gracieusement mis à disposition du public. Ils comprennent notamment un microscope et un robot. Le camion sillonne les routes de France à l’initiative d’une compagnie d’assurances. Le but est de faire de la pédagogie autour du numérique.

« Il y a un double objectif qui est éducatif, sensibiliser à l’utilisation des outils numériques. Et un objectif de prévention, où il s’agit d’attirer l’attention des populations sur la protection des données comme ce qu’il ne vaut mieux ne pas laisser sur internet d’une façon générale », explique Sandrine Milluy, Mandataire à la MAIF.

Lupinu : un camion pour apprendre à utiliser les outils numériques et leurs dangers
Intervenants : Sandrine Milluy, Mandataire à la MAIF ; Julien Morganti Vice-Président de la CAB (Communauté d'Agglomération de Bastia. Reportage : DANESI Frédéric ; FIAMMA Marion ; GINESTE Christophe.

« On peut avoir une fracture du numérique »


À côté du camion, un village numérique a été installé. La communauté d’agglomération de Bastia a investi 4 000 euros dans ce projet afin de vulgariser les pratiques modernes liées au numérique y compris dans des quartiers populaires comme celui de Lupinu.



« C’est aussi un enjeu de réduction de la fracture aussi numérique que sociale, générationnelle. Et on insiste sur ce point, chacune de nos opérations doit avoir un aspect très ludique que ce soit en termes d’animations ou de pédagogie. Parce qu’on peut avoir cette fracture du numérique. C’est contre cela que l’on se bat dans nos actions au quotidien », indique Julien Morganti, Vice-président de la communauté d'agglomération de Bastia.

Dans quelques jours, le camion prendra la route de Furiani, puis la région de Sartène et Ajaccio. Autant d’occasions de faire voyager son imagination.


Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus