Musique : Rose Giuseppi, la jeune chanteuse corse qui affole le net

220.000 vues en une semaine sur les réseaux sociaux. Briser le silence, le premier morceau de Rose Giuseppi rencontre un succès spectaculaire. Il y a six mois, la jeune étudiante de Saint-Florent, en Haute-Corse, fredonnait dans sa chambre... Retour sur la naissance d'une chanteuse.

Rose Giuseppi, la jeune interprète corse de Briser le silence
Rose Giuseppi, la jeune interprète corse de Briser le silence © Philippe Giuseppi
Rose n'a pas beaucoup de temps à nous consacrer. Elle en est désolée, mais dans quelques minutes, elle a cours. Et pas question d'être en retard.  

La jeune fille de vingt ans est en licence d'économie-gestion. Et les vues par dizaines de milliers sur Youtube, les likes et les commentaires entousiastes sur les réseaux sociaux ne lui ont pas fait tourner la tête. 

"Ca reste un passe-temps, je veux me concentrer sur mes études, mais si des opportunités se présentent, je dirais pas non !"sourit-elle, l'air malicieux. 
Rose Giuseppi
Rose Giuseppi © Philippe Giuseppi
Il faut dire que jusque-là, prendre les choses comme elles se présentent, sans calculer, ça ne lui a pas trop mal réussi. 

Un cadeau d'anniversaire pas comme les autres

Rose chante depuis qu'elle est toute petite. Mais elle est timide, et pas question de chanter devant un public. Alors c'est à la maison, toute la journée, qu'elle entonne ses refrains préférés. 

Jamais très loin de son père, Phil Giuseppi, guitariste, chanteur et compositeur bien connu de la scène rock insulaire. 

Et puis le 4 mars dernier, alors qu'elle fête ses vingt ans, apparaît sur facebook une video de Rose reprenant Price Tag de jessie J, accompagnée de son père à la guitare. 

Et la réaction du web est unanime. Les retours sont excellents."J'ai toujours su que Rose avait du talent, confie Phil. Je l'ai encouragée depuis son plus jeune âge à chanter. Mais je voulais qu'elle fasse ce qu'elle veut, et elle a toujours été très bonne en cours.

Mais si le père de famille est fier du parcours scolaire de sa fille, le professionnel est démangé par l'envie de la voir s'épanouir musicalement. 

"Alors j'ai posté cette vidéo. Juste pour voir", conclut le guitariste, d'un air entendu. 

Un tremplin vers le succès

La timide Rose n'est pas vraiment surprise par l'initiative de son père.

"Il ne m'a jamais forcé à faire quoi que ce soit. Il m'a toujours dit de faire ce que j'aimais. Mais le chant c'est ma passion, et c'est lui qui me l'a transmise. Et avoir de tels retours sur Facebook, c'était fou".

Et ce n'est qu'un début.

Quelques jours plus tard, elle reçoit une proposition inattendue. Music Covers & Creations, qui a eu vent de la vidéo, lui propose de participer à un tremplin national. 

"J'ai accepté, pour le fun ! J'ai envoyé une vidéo d'une reprise de OneRepublic. Et j'ai gagné, alors qu'on était près de 60 participants ! J'étais super contente, évidemment."

A la clé, l'enregistrement d'un titre à Paris. Mais entretemps, la Covid est passée par là.

Impossible de partir sur le continent. Mais pas de quoi gâcher le plaisir à Rose et son père, terriblement fier. 

"A la limite c'était plus pour faire un petit voyage à Paris tous les deux pour le fun ! J'ai un studio en Corse, et ici, on a tout le temps, c'est plus confortable. A Paris ç'aurait été une ou deux journées d'enregistrement, ici, on a passé trois mois à bosser !" 

Une première chanson engagée

Résultat, une première composition, écrite et composée par Phil, en collaboration avec Rose. 

Une chanson, accompagnée d'un clip en noir et blanc, très réussi, dont les paroles résonnent avec l'actualité. 

"Des filles sous contrôle,
dominées par la peur
Les belles histoires d'amour,
n'étaient qu'un leurre."


Son titre : Briser le silence. "On en avait parlé avec mon père, on voulait écrire sur ce sujet, un sujet pas facile. Et puis #IWas est arrivé. L'actualité s'est invitée dans notre projet, et ça a donné cette chanson."

Bientôt un album ?

Résultat, Plus de 200.000 vues sur les réseaux sociaux depuis que le titre a été dévoilé, le 9 octobre dernier.  Un vrai succès, qui appelle une suite. 
 
Phil voudrait organiser des showcases, pour que Rose fasse connaissance avec le live. Là encore, la jeune fille ne veut pas s'emballer, mais elle n'est pas contre l'idée. 
 
"Je n'ai jamais chanté sur scène, et j'aimerais bien. Si l'opportunité se présente, pourquoi pas ?" Ne pas aller plus vite que la musique, une philosophie que Rose a l'air d'appliquer en toute circonstance. 
Rose Giuseppi avec son père, le chanteur et guitariste Phil Giuseppi
Rose Giuseppi avec son père, le chanteur et guitariste Phil Giuseppi © Phil Giuseppi
 Et puis il y a d'autres compos, qui sont prêtes, et n'attendent qu'à prendre vie, glisse Phil. 

"On a des compos, des duos, on a même un poème de Boris Vian, qu'on a enregistré pour les cent ans de la naissance de l'artiste. Sobrement, avec une guitare, une basse et un harmonica".

Bref, que la communauté des fans de Rose Giuseppi sur internet se rassure. La jeune chanteuse a bel et bien brisé le silence, et c'est pour longtemps. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture