"On les connait, on les côtoie, ces violeurs. C'est une honte qu'ils vivent normalement, protégés par leurs amis"

Publié le Mis à jour le
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité