• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L'ouverture du parking Gaudin prévue pour début 2020

Le parking Gaudin devrait ouvrir en début d'année prochaine / © Mairie de Bastia
Le parking Gaudin devrait ouvrir en début d'année prochaine / © Mairie de Bastia

Un nouveau parking ouvrira ses portes en début d'année prochaine, boulevard Gaudin, à Bastia. De quoi désengorger les lieux, où la circulation piétonne est rendue difficile par les stationnements de véhicules en bord de trottoirs. 

Par Axelle Bouschon

Il n'était pas attendu comme le messie, mais presque : le boulevard Gaudin bénéficiera à partir du début 2020 d’un tout nouveau parking.  

Le bâtiment, enterré de cinq niveaux, proposera 303 places de stationnement, dont 22 pour les voitures électriques, 20 pour les deux-roues et 6 pour les personnes à mobilité réduite.  

Les 2/3 seront réservées aux personnes munies d’un abonnement au parking. Celui-ci est fixé au tarif de 62 euros par mois, et est réservable depuis le 1er décembre 2018 sur candidature auprès des services de la mairie.

L’installation du parking est vécue comme un soulagement pour les habitants et les commerçants de cette rue passante. Le boulevard Gaudin est depuis des années engorgé par le flot incessant de circulation et les stationnements de véhicules intempestifs le long des trottoirs.
 
Le maire Pierre Savelli, constate l'avancée des travaux avec le maître de chantier, le vendredi 19 juillet / © Louis Berthelot
Le maire Pierre Savelli, constate l'avancée des travaux avec le maître de chantier, le vendredi 19 juillet / © Louis Berthelot


Pour le maire, Pierre Savelli, le parking apportera une nouvelle dynamique au quartier :

« On sait que le boulevard était il y a 50 ans une des artères commerciales principales de la ville. Il s’est retrouvé asphyxié par la circulation et le stationnement. On veut maintenant le revitaliser. »

Jean-Pierre, qui vit « à deux pas » du boulevard, voit dans cette ouverture prochaine une très bonne nouvelle : « On va enfin mettre un terme au bordel qu’est cette rue ! ».

Pour le bastiais, le boulevard Gaudin souffre depuis des années du nombre trop important de voitures qui s’y garent.

« Ca empêchait les piétons de circuler correctement, et ça gênait l’activité commerçante. Il était temps que la mairie règle le problème. »

Les commerçants, justement, sont eux aussi enthousiastes : « On espère que ça va redonner de l’oxygène au quartier » sourit Jean-Pierre Thrierry, graveur de trophées boulevard Gaudin.

Jean-Claude Remitte, restaurateur, estime qu’avec la construction de ce parking, « le quartier change, et en bien ». Jean-Pierre Bronzini, gérant d'une agence immobilière, lui, considère même que le boulevard Gaudin pourrait dans les prochaines années « prendre de la valeur ».


Retard



Plus de deux ans se sont écoulés, tout de même, depuis les premiers coups de pelleteuse sur le chantier du parking, le 4 septembre 2017.

Initialement censés se terminer en septembre de cette année, les travaux du parking auront pris un peu de retard.

Au point d’épuiser la patience de quelques résidents :

« Il est temps que ça se finisse, souffle Marie-France, qui habite dans la rue. Le bruit, la poussière, les travaux à pas d'heures, on n’en peut plus. »

Des inconvénients contre lesquelles la ville a pourtant essayé au maximum de se prémunir, en appliquant pour le chantier la démarche "haute qualité environnementale", qui contraint les constructeurs à une construction conforme aux exigences de développement durable, à la fois sur le choix des matériaux, que sur la limitation des nuisances provenant du chantier.

15 millions d'euros


Le parking n’est pas la seule installation qui verra le jour dans le cadre du projet « Spaziu Gaudin » initié par la mairie en juillet 2017.

Le chantier comprend également la restructuration d’une crèche, et d’une école maternelle et élémentaire, et un nouveau passage piéton entre l’esplanade Saint-Charles et le boulevard Paoli.

Coût total pour les aménagements : 15 millions d’euros, dont une partie devrait être remboursée par les recettes directement tirées de l’exploitation du parking.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus