La Poste : grève au centre de distribution de Bastia Cap

Le personnel du centre de courrier de Bastia Cap est en grève depuis le jeudi 24 octobre. / © Emilie Arraudeau / FTVIASTELLA
Le personnel du centre de courrier de Bastia Cap est en grève depuis le jeudi 24 octobre. / © Emilie Arraudeau / FTVIASTELLA

Le personnel du centre de courrier de Bastia Cap sont en grève depuis le jeudi 24 octobre. Ils protestent contre une réorganisation interne qui pourrait aboutir à la suppression de 10 postes et la mise en place d'un nouveau logiciel de calculs des tournées.

Par Axelle Bouschon

Les agents CGT de la plateforme Bastia Cap sont en grève depuis le jeudi 24 octobre. Ils refusent la réorganisation des tournées, et la mise en place d'un nouveau logiciel. Dix emplois seraient menacés par cette dernière, selon le syndicat.

Conséquence : ni lettres ni colis dans les boîtes aux lettres de Bastia et de ses trois voisines du cap.
 

Calculs en deçà de la réalité


Pour le syndicat CGT, la réorganisation ne prendrait pas en compte les réalités du métier, et se baserait sur des chiffres tronqués.

Le nombre de colis reçus et traités par le centre de distribution, par exemple, serait déterminé comme inférieur à 200 par jour par la direction. Un total bien en deçà de la réalité, assure Philippe Aunoble : "On a demandé à nos collègues de compter les colis pour vérifier. En regardant les bordereaux, on arrive à plus de 300". 

L'estimation de la durée et du nombre de kilomètres parcourus par les livreurs au cours de leur tournée ne serait également pas la bonne. Pour déterminer le trajet effectué par les livreurs du centre Bastia Cap, des "organisateurs" - des agents affectés par La Poste dans les différents bureaux du groupe pour aider à leur réorganisation - les ont suivi durant leur tournée, au début de cette année. Les distances déterminées ont ensuite été enregistrées sur un logiciel, Géopad, et affectées par défaut de manière journalière aux facteurs.

Un des livreurs a appris qu'il avait fait 1,2 km dans sa tournée, selon les calculs des organisateurs. Sauf qu'il porte un bracelet de sport qui fait GPS au poignet, qui lui indiquait plutôt 5 km


Mais là encore, ces dernières seraient mésestimées : "d'un bon tiers" en moyenne. Avec même parfois des différences d'appréciation allant du double au quintuple : "Un des livreurs a appris qu'il avait fait 1,2 km dans sa tournée, selon les calculs des organisateurs, raconte Philippe Aunoble. Sauf qu'il porte un bracelet de sport qui fait GPS au poignet, qui lui indiquait plutôt 5 km !"

Pour le représentant syndical, il est nécessaire que ces calculs de distances soient actualisés, avec la venue de nouveaux organisateurs au cours des tournées des livreurs. D'autant plus que ces derniers ne prendraient pas en compte "la réalité du terrain". Une demande qu'il a d'ailleurs formulée ce matin, au cours d'une réunion de négociation avec la direction.

Un rassemblement s'est tenu mardi 29 octobre devant le centre de distribution. Le personnel entend poursuivre la mobilisation.
 

Mise en place d'un dispositif provisoire


Dans un communiqué daté du 28 octobre, l'office régional de La Poste assure mettre "tout en œuvre pour réduire les désagréments causés à la population" par la grève, "tout en maintenant le dialogue avec les représentants du personnel".
 
Un dispositif provisoire a été mis en place pour les retraits de colis. / © Emilie Arraudeau / FTVIASTELLA
Un dispositif provisoire a été mis en place pour les retraits de colis. / © Emilie Arraudeau / FTVIASTELLA

Pour pallier aux perturbations dans la distribution de lettres et colis pour les communes de Bastia, Ville di Pietrabugno, San Martino di Lota et Santa Maria di Lota, La Poste explique avoir mis un place un dispositif provisoire pour le retrait des colis.

Ainsi, les clients sont invités à retirer leurs colis directement au centre de Bastia Cap dès demain, mardi 29 octobre, entre 9 et 16h (samedi de 9 à 13h). L'opérateur de services postaux rappelle qu'une pièce d'identité, ou pour les entreprises un justificatif prouvent son lien avec la personne en charge de retirer le ou les colis, est nécessaire.
  
La Poste : grève au centre de distribution de Bastia Cap
Intervenants : Philippe Aunoble délégué CGT - Jean Michel Rocca, directeur courriers-colis de Corse. Equipe : CHAREYRE Vivien - ARRAUDEAU Emilie - MARTINI Wendy

Sur le même sujet

Les + Lus