• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Inondations du 24 novembre : 79 communes de Corse classées en état de catastrophe naturelle

A Biguglia, après les inondations du 24 novembre 2016 en Haute-Corse. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
A Biguglia, après les inondations du 24 novembre 2016 en Haute-Corse. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Suite aux intempéries de caractère exceptionnel survenues fin novembre, 79 communes de Haute-Corse ont été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des "inondations et coulées de boue", a annoncé vendredi la préfecture. 

Par France 3 Corse ViaStella

79 communes du département sur 88 ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, par un arrêté publié au journal officiel vendredi 23 décembre.

Inondations et coulées de boue du 23 novembre 2016 au 24 novembre 2016
Communes de Castello-di-Rostino, Sermano, Santa-Lucia-di-Mercurio, Santo-Pietro-di-Tenda, Tralonca

Inondations et coulées de boue du 23 novembre 2016 au 25 novembre 2016
Communes d’Altiani, Barbaggio, Erbajolo, Farinole, Focicchia, Olcani, Olmeta-di-Tuda, Olmo, Omessa, Piano, La Porta, Prunelli-di-Casacconi, Quercitello, Rutali, Scata, Valle-diRostino, Vezzani

Inondations et coulées de boue du 24 novembre 2016
Communes de Bustanico, Cambia, Carcheto-Brustico, Carticasi, Castineta, Lano, Lucciana, Monacia-d’Orezza, Morosaglia, Nocario, Nonza, Ogliastro, Olmeta-di-Capocorso, Pied’Orezza, Pietracorbara, Poggio-d’Oletta , Rusio, Sisco, Saint-Florent, San-Lorenzo, Santa-Maria-diLota, Vignale

Inondations et coulées de boue du 24 novembre 2016 au 25 novembre 2016
Communes d’Aghione, Alando, Alzi, Barrettali, Bastia, Biguglia, Borgo, Brando, Canari, Castellare-di-Mercurio, Crocicchia, Erone, Favalello, Ficaja, Furiani, Gavignano, Ghisoni, Giocatojo, Loreto-di-Casinca, Luri, Mazzola, Monte, Murato, Oletta, Ortiporio, Patrimonio, Pianello, Piedicorte-di-Gaggio, Piedicroce, Piedigriggio, Saliceto, Sant’Andréa-di-Bozio, SanMartino-di-Lota, Vallecalle.

9 dossiers ont été ajournés : Albertacce, Aleria, Centuri, Lozzi, Pino, Rapaggio, Rogliano,Silvareccio, Sorbo Ocagnano. Ils feront l’objet d’un nouvel examen au vu des rapports complémentaires qui ont été sollicités, indique la préfecture de Haute-Corse dans son communiqué. 

Les sinistrés disposent de 10 jours à compter de la parution de l’arrêté pour déposer un état estimatif des pertes qu’ils ont subies auprès de leurs compagnies d’assurance et bénéficier du régime d’indemnisation. 

Sauf cas de force majeure, les assureurs ont l’obligation d’indemniser les personnes sinistrées dans un délai de trois mois à compter de la date à laquelle leur a été remis l’état estimatif des dommages et pertes subis, ou bien, si elle est plus tardive, à compter de la date de publication de l’arrêté interministériel. 

Sur le même sujet

Tourisme : découvrir la Corse grâce au wwoofing 

Les + Lus