• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le bureau centralisateur de Bastia bloqué ce dimanche matin par des agriculteurs.

Une vingtaine de jeunes agriculteurs de la FDSEA et du CDJA ont perturbé les opérations de vote pour les européennes ce dimanche matin au bureau centralisateur de Bastia. Les forces de police sont intervenues pour les déloger, les opérations de vote ont pu reprendre normalement après 10h du matin.

Par Michèle Mignot

Les agriculteurs entendaient par cette action protester contre la PAC (Politique Agricole Commune) génératrice d'un differentiel d'aides entre agriculteurs du continent et corses.

Les forces de police ont délogé les manifestants sans heurts et le bureau centralisateur de Bastia a réouvert peu après 10 heures du matin.
 / ©
/ ©


 

Vote pour les européennes perturbé à Bastia

reportage : Frédéric Danesi / Bruno Livertoux / Anastasia Mordin
Interviews : Sébastien Costa (CDJA Haute-Corse)
Gilles Simeoni (Maire de Bastia)


Dans le cadre de la réforme de la politique agricole commune, la PAC. Le système des aides doit être réorganisé pour les années 2014-2020. En corse, les attentes des agriculteurs sont fortes, ils espérent que les petites exploitations bénéficient de mesures plus favorables.

En France, l'aide à l'hectare varie de 80 à 400 euros selon les régions. Pour la corse, c'est 90 euros en moyenne contre 250 euros sur le continent. Un principe de convergence devait être adopté.

Sur le même sujet

Canicule : la Corse maintenue en vigilance orange jusqu’au 2 juillet

Les + Lus