Le Sénat examine la levée de l'immunité parlementaire de Joseph Castelli

Le bureau du Sénat examine jeudi la possibilité de lever l'immunité parlementaire du sénateur de la Haute-Corse Joseph Castelli soupçonné de détournements de fonds publics.

L'ancien président du Conseil général de la Haute-Corse est dans le collimateur de la justice. Joseph Castelli est soupçonné d'avoir fait réaliser des travaux dans sa résidence principale avec l'argent du contribuable, selon une information révélée par le Canard enchaîné. Un chantier de plus d'une centaine de milliers d'euros, précise le journal.

Le bureau du Sénat doit décidé ou non de la levée de l'immunité parlementaire du sénateur de la Haute-Corse pour permettre à la justice de l'entendre. Cette décision pourrait être connue dès jeudi, mais pourrait aussi faire l'objet d'une délibération, connue sous dix jours. 

Les explications de Pierre Simonpoli