Ligue 2 : Le Sporting Club de Bastia sur sa lancée

Publié le

Les Bleus reviennent d'Annecy forts d'une nouvelle victoire, 0-2, et occupent la septième place du classement. Les hommes de Régis Brouard, de rencontre en rencontre, semblent prendre conscience de leur potentiel.

Une victoire, convaincante, face à Metz, à domicile (1-0), avant la trêve. Une autre, au moins aussi rassurante, face à Annecy, sur la pelouse du Parc des sports, dans les Alpes (0-2), pour son retour à la compétition. 

Le Sporting Club de Bastia, après un début de saison en dents de scie, commence à imprimer sa marque sur le championnat de Ligue 2. Et au lendemain de la 10ème journée, les Bleus pointent à la 7e place du classement, à trois points du trio de tête. 

Solidité

"Aujourd'hui, il se dégage quelque chose de cette équipe. Une bonne mentalité", commentait Régis Brouard, l'entraîneur bastiais, après le coup de sifflet final. "Tout le monde s'accroche quand il faut s'accrocher, quand on se fait bousculer, comme ce fût le cas parfois en deuxième mi-temps, mais on a fait un match solide à l'extérieur"

Un match solide, et en grande partie maîtrisé. Hormis une occasion de leurs adversaires dès la deuxième minute, par l'intermédiaire de Bosetti, les Bastiais ont très vite pris la main, se montrant dangereux rapidement par l'intermédiaire de bons corners de Salles-Lamonge, qui ont mis à contribution Escales, le gardien d'Annecy. 

Les locaux tentent quelques percées, sans succès. Par maladresse, ou grâce à Placide qui, de retour dans les cages bastiaises, n'a pas tardé à reprendre ses marques. 

C'est à la 33e que le Sporting va prendre l'avantage, sur un centre de Salles-Lamonge, repris au second poteau par Dylan Tavares, très à son avantage depuis le coup d'envoi. (0-1). 

Si le SCB n'a pas dominé outrageusement la première mi-temps, il a su faire preuve de sang-froid, et de lucidité au bon moment. 

Potentiel

Au retour des vestiaires, le FC Annecy entend se faire respecter sur sa pelouse, dont l'état laisse pour le moins à désirer. les hommes de Laurent Guyot se montrent plus audacieux, mais sans parvenir à mettre en danger la défense insulaire. les bleus, de leur côté, font le dos rond, et guettent l'occasion de se mettre à l'abri. Elle se présente alors que Magri, rentré en jeu quelques minutes plus tôt, confisque le ballon au milieu de terrain, sert Alfarela , et file vers la surface de réparation, où il reprend le centre d'Alfarela. Une belle action qui se termine malheureusement sur le poteau annécien. 

Il faudra attendre la 90e minute pour que le SCB se mette définitivement à l'abri, par l'intermédiaire de Kevin Van Den Kerkhov, qui crucifie Escales d'une frappe croisée. (0-2)

Une victoire de bon augure alors que les prochaines semaines, avec le déplacement au Havre (3e), la réception de Bordeaux (4e), le déplacement à Guingamp (5e), s'annoncent corsées pour les hommes de Régis Brouard. 

Mais le Sporting, qui n'a plus encaissé le moindre but depuis 4 rencontres, et reste sur 3 victoires et un nul, a de solides arguments à faire valoir. Le coach bastiais, hier soir, ne disait pas autre chose : "il y a quelque chose qui se passe. Je ne suis pas encore certain qu'ils sont réellement conscients du potentiel qu'ils ont. Mais c'est un groupe qui peut avancer, progresser encore"

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité