• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lumio : une opération d’animations et de collecte en faveur du Téléthon 

© Guillaume Leonetti / FTVIASTELLA
© Guillaume Leonetti / FTVIASTELLA

La Corse se distingue par sa générosité : avec environ 500 000 euros de dons par an en faveur du Téléthon. L’édition 2018 se tiendra le week-end prochain, mais dès ce samedi, une vaste opération d'animations et de collecte a été menée à Lumio.

Par France 3 Corse ViaStella

Au pied du village de Lumio, sous le soleil de décembre, les bénévoles s'activent. 

Dominique, lui, veille sur son grand chaudron de soupe corse : le minestrone. « On a commencé hier matin. C’était toute une chaîne : 25 personnes pour éplucher, toutes les dames du village ont coupé les légumes. Et ce matin à 6 heures, on a démarré la soupe », raconte-t-il. 

Une soupe généreuse comme le Téléthon. « J'ai l'habitude d'en manger, mais elle est super bonne celle-là. Elle a été préparée avec plaisir et c'est bien », lance un participant. 

 
Lumio : une opération d’animations et de collecte en faveur du Téléthon 
Intervenants - Dominique Casta, Bénévole ; Louis-Antoine Coque Coordinateur régional AFM ; Petru Santu Guelfucci, Parrain du téléthon 2018. Equipe - Maia Graziani ; Guillaume Leonetti ; Philippe Feretti.
 

« Un jour, peut-être, on trouvera »


Tout le monde a mis la main à la pâte. 1 300 élèves des écoles de Balagne ont réalisé une frise de mains colorées réalisée à la peinture. Sur le stade voisin, ils sont nombreux à participer aux activités sportives. 

Des enfants qui sont un trésor pour Louis-Antoine Coque, bénévole depuis 33 ans. « C'est la relève, c'est la source de la vie l'enfant. Et j'ai toujours dit : ‘ le muscle au service du muscle’. Regardez-les, ils courent, ils sautent, c'est ça la vie. Et pour les familles qui ont des enfants malades, un jour peut-être, on trouvera », espère-t-il. 

Aider les enfants malades : la cause mobilise beaucoup en Corse. Chaque année, le téléthon récolte 500 000 euros de dons sur l'île. 

Les artistes répondent toujours présent, comme le parrain de cette édition. Il est fils de chanteur, et son père lui a transmis l'amour de la musique et du partage. « J’ai participé en étant petit à de nombreuses soirées de ce genre. Aujourd’hui c’est mon tour. Je le fais bien volontiers », explique Petru Santu Guelfucci.

Cette semaine, plus de 160 évènements se tiendront dans toute la Corse.


 

Sur le même sujet

Les Belles-envolées - Bande-annonce

Les + Lus