Projet de centre commercial à Lucciana : la commission émet un avis défavorable

Publié le Mis à jour le
Écrit par P.S.
La Cdac réunie ce mardi à Bastia.
La Cdac réunie ce mardi à Bastia. © Emilie Arraudeau / France 3

La Commission départementale d'aménagement commercial (Cdac) réunie ce mardi s’est prononcée contre le projet de centre commercial de 43 000 m2 proposé par Fanti Promotion.
 

La Cdac réunie ce mardi a rendu un avis défavorable sur le projet de centre commercial de 43 000m2 à Lucciana, dont 27 594 de surface commerciale.

Onze membres désignés par le préfet de la Haute-Corse Gérard Gavory siégeaient à la commission : sept élus et quatre personnalités qualifiées.

Selon nos informations les sept élus se sont prononcés contre le projet et quatre personnes représentant des association ont voté en sa faveur. Parmi les élus, les maires de Lucciana, Furiani et Bastia, François Tatti, président de la CAB et Anne-Marie Natali, présidente de l'intercommunalité Marana-Golu. Un élu de la majorité de l'Assemblée de Corse et un de l'exécutif avaient également droit de vote.
Projet de centre commercial à Lucciana : la commission émet un avis défavorable

Le maire de Lucciana ne pourra donc pas délivrer le permis de construire indispensable à la construction du centre commercial. Le promoteur, Fanti Promotion, pourra alors contester la décision et saisir la commission nationale d’aménagement commercial, dans un délai d’un mois.En dernier lieu devant la Cour d'appel Administrative.

En cas de recours, il faudra attendre plusieurs mois avant une décision définitive.

Précisions et réactions ce mardi à 19 heures, dans notre Corsica Sera.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.