• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Prunelli-di-Fium’Orbu : trois listes pour l’élection municipale partielle

À Prunelli-di-Fium'Orbu, l'élection municipale partielle se tiendra le 20 janvier 2019. / © Stéphane Bozon / AFP
À Prunelli-di-Fium'Orbu, l'élection municipale partielle se tiendra le 20 janvier 2019. / © Stéphane Bozon / AFP

Le 20 janvier prochain se tiendront des élections municipales à Prunelli-di-Fium’Orbu. Cette élection partielle fait suite à la démission d’office du maire Pierre-Siméon de Buochberg. Trois listes en présence : ancienne majorité, ancienne opposition, liste nationaliste d’ouverture.

Par France 3 Corse ViaStella

Une campagne électorale a débuté ce lundi 7 janvier à Prunelli-di-Fium’Orbu. Les 2 619 électeurs sont appelés à voter le 20 janvier pour renouveler intégralement le Conseil municipal de 27 membres. 

Sous couvert de la validation préfectorale attendue ce jour, trois listes briguent les suffrages, car les tentatives de rapprochement entre les nationalistes et l’ancienne majorité municipale ont échoué. 

 
Prunelli-di-Fium’Orbu : trois listes pour l’élection municipale partielle
Intervenants - Esteban Saldana, Tête de liste "Per Prunelli" ; André Rocchi, Tête de liste "Inseme per Prunelli" ; Stéphane Francovitch, Tête de liste "Prunelli Toujours Mieux". Equipe - Emilie Arraudeau ; Pierrick Nannini ; Julien Castelli.
 

Détournement de fonds publics 


Esteban Saldana mène finalement la liste nationaliste d’ouverture. Face à lui, le chef de file de l’opposition, le docteur André Rocchi, conduit une liste mêlant élus d’opposition et démissionnaires de l’ancienne majorité de Pierre-Siméon de Buochberg. 

Ces élections municipales partielles font suite à la condamnation du maire de Prunelli-di-Fium’Orbu à cinq années d’inéligibilité pour détournement de fonds publics est la cause du scrutin. Il est néanmoins présent dans ces élections : une liste regroupe ses soutiens et 10 élus sortants. Ils sont réunis derrière Stéphane Francovitch, novice en politique. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

"Petra" de Jaime Rosales

Les + Lus

Les + Partagés