Incendie à Biguglia : début d'un travail de longue haleine

© Youenn Gourlay / France 3 Corse
© Youenn Gourlay / France 3 Corse

Pour les pompiers, il s'agit désormais d'éteindre les points chauds et de sécuriser les lisières des zones brûlées.

Par A.P.

Le matin, seulement 2 Tracker et un hélicoptère bombardier d’eau étaient mobilisés sur l’incendie de Biguglia alors qu'une reprise de feu avait lieu dans les hauteurs de la commune.

Reprise de l'incendie sur les hauteurs de Biguglia


Le président de l’exécutif Gilles Simeoni, a annoncé qu’il allait demander des moyens aériens supplémentaires :

Soit les services de l’Etat peuvent nous donner la garantie que des moyens aériens suffisants seront mobilisables sans délai en cas d’incendie dans les heures à venir, soit, moi je proposerai que nous, collectivité corse, prenions l’initiative de louer des hélicoptères bombardiers d’eau (…) A charge ensuite de discuter pour savoir qui paiera la facture à la fin.


Reprise de l’incendie à Biguglia : les moyens aériens sont insuffisants
Intervenant : Gilles Simeoni, président de l'exécutif Reportage : Youenn Gourlay / Christian Giugliano


Un travail rendu difficile par le terrain


Dans l'après-midi, un Dash (avion bombardier d'eau) est arrivé en renfort.

Au sol, les pompiers s'organisent pour sécuriser la zone puis traiter les 11 kilomètres de lisière. 

Un travail d'arrache-pied commence alors, dans un secteur très escarpé et parfois très dense en végétation.


Reprise de l’incendie à Biguglia : un travail de longue haleine se met en place
Intervenants : Adjudant-chef Roger Thibou, SDIS Corte / Capitaine Jérôme Rambaud, SDIS 26 (Drôme) / Mikael Lunardi, frestier-sapeur de Haute-Corse / Sergent Sébastien Mailly, SDIS 26 (Drôme) Reportage : Youenn Gourlay / Christian Giugliano



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus