“Touristes Go Home” : quelle image les touristes ont-ils des Corses (et inversement) ?

"Touristes Go Home" : quelle image les touristes ont-ils des Corses ? / © FTVIASTELLA
"Touristes Go Home" : quelle image les touristes ont-ils des Corses ? / © FTVIASTELLA

La Corse destination touristique par excellence. Chaque été, plus de trois millions de vacanciers viennent y séjourner pour profiter des plages et autres atouts naturels de l'île. Mais les touristes se sentent-ils bien accueillis? Et les Corses, voient-ils ce flot touristique d'un bon oeil ?
 

Par France 3 Corse ViaStella

"Touristes Go Home". Tracé à la bombe rouge sur un petit mur en pierre de la route entre Bastia et Saint-Florent, le message n'est pas très accueillant. "Ca fait de la peine de voir ça" commente un touriste Marseillais, mais pour autant "cela ne reflète pas du tout" l'accueil des Corses.  

Selon l'Office de tourisme de Saint-Florent, le phénomène reste anecdotique, même si l'on souhaite voir disparaître ce genre d'inscriptions "qui n'apportent rien de bon en terme d'image".

"Par rapport à cela, les touristes ont la bonne approche", commente Jean-Marc Salotti, son directeur. "C'est l'œuvre d'un particulier et pas forcément d'une pensée globale des Corses, mais pour autant il faut lutter contre ces phénomènes".

Dans les rues, l'heure est à la détente pour les touristes. Ils dressent souvent un bilan positif de leurs vacances en Corse, loin des idées reçues.

"On dit souvent les Corses… on est mal accueilli, mais non, quand on ne se prend pas la tête, que l'on ne vient pas envahir "leur pays" comme on dit toujours…", commente une touriste.

"On est là pour passer un bon moment, mais après ils sont contents que l'on reparte", s'amuse un autre. "Il ne faut pas que l'on reste trop longtemps à mon avis et c'est ce qui fait que cela reste la Corse!"

Pour les insulaires, la Corse est depuis toujours une terre d'accueil. L'afflux de touristes estivaux représente une activité économique essentielle malgré les désagréments qui l'accompagne, embouteillages sur les routes et sur les plages...

"Il faut venir le matin de bonne heure" commente une habitante de Saint-Florent, "sinon on fait une demi-heure de queue pour rentrer dans la ville!" Et un autre de résumer (avec l'accent) : "Quand le comportement est bon, tout se passe bien..."

Chaque année, la Corse accueille plus de trois millions de touristes, un chiffre en augmentation depuis deux ans.
 
"Touristes Go Home" : quelle image les touristes ont-ils des Corses (et inversement) ?
Intervenants - Jean-Marc Salotti, directeur de l'office de tourisme de Saint-Florent, Nebbiu, Conca d'Oru; Equipe - Grégoire Alcalay, Cassandre Dumain, Alex Gouty.

 

Sur le même sujet

Les + Lus