• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Trafic maritime perturbé par le vent en Haute-Corse

© Frédéric Danesi
© Frédéric Danesi

Les conditions de mer et de vent de ce 26 mars rendent la traversée et l'accostage difficiles dans les ports de Haute-Corse. Le navire qui assurait la liaison Marseille-Île Rousse a été dérouté sur Ajaccio et les trois bateaux attendus à Bastia ce matin ont été retardés.

Par Céline Serrano

Avec des creux de quatre à cinq mètres au large et un vent de Nord-Est soufflant à plus de 40 noeuds, la traversée entre le continent et la Corse a été bien difficile pour les navires qui l'ont effectuée pendant cette nuit du 25 au 26 mars, et tous se sont présentés avec près de trois heures de retard à l'approche de leur port d'arrivée. 

A l'Île-Rousse, le Monte d'Oro qui arrivait de Marseille n'a pas pu accoster dans le port. Après plusieurs tentatives infructueuses, la décision a été prise de le dérouter vers le port d'Ajaccio. Et c'est d'Ajaccio qu'il repartira ce soir vers Marseille. Les passagers qui devaient embarquer à l'Île-Rousse y seront conduits par des navettes.

Dans ces conditions de vent, l'accostage est périlleux, et un seul navire peut manoeuvrer le port de Bastia. Trois bateaux étant prévus ce matin, le trafic a dû être réorganisé.

Le Mega Express 1 qui transitait par Bastia entre Savone et Livourne avec 150 passagers à son bord, a accosté à 8h, avec 1h de retard, avant d'appareiller à nouveau. Son passage retour à Bastia prévu ce soir à 18h15 a été retardé à 20h.

En provenance de Marseille, le Kalliste qui transportait 125 passagers et devait accoster à 7h, n'a pu effectuer sa monoeuvre que vers 10h. 

Et le Mega Andréa attendu à la même heure en provenance de Toulon avec 395 passagers à son bord, devrait accoster ensuite, avec plus de 4h de retard.

Une amélioration des conditions météorologiques est attendue dans la journée, le vent devrait tomber de 50 à 30 noeuds, et les départs de navires devraient être moins perturbés selon le commandant du port de Bastia.

Sur le même sujet

Calacuccia : une fête de la nature pour sensibiliser le public à la biodiversité de la micro région

Les + Lus