Cet article date de plus de 4 ans

L’hiver est là, le monoxyde de carbone aussi

Incolore, inodore et très toxique : chaque année, le monoxyde de carbone tue rappelle l’Agence régionale de la santé ( ARS) alors que les premiers froids arrivent en Corse. Quelles sont les installations concernées ? Et comment prévenir les accidents ?
Meghane Briand, riveraine; François Lambert, électricien-chauffagiste; Christian Luccioni, technicien-vendeur ©France 3 Corse ViaStella

Quelles installations ?

C’est simple : tous les types d’appareils, quel que soit le combustible utilisé, sont une source de monoxyde de carbone, rappelle l'ARS, en quantité variable selon la nature de ce combustible et la qualité de la combustion :

Pourquoi, comment ?

Le monoxyde de carbone est produit lorsque la combustion est incomplète, c'est-à-dire lorsque l'air est appauvri en oxygène et ceci quel que soit le combustible utilisé : gaz, charbon, bois, fioul...

Sa présence à l'intérieur des locaux peut résulter :Certaines conditions météorologiques, redoux, brouillard ou ciel bas, peuvent accentuer les risques d'intoxication, du fait d'une mauvaise dispersion des gaz brûlés dans l'atmosphère (tirage naturel faible).

Quelles détecteurs ?

Récemment publié, un rapport de la CSC (Commission de Sécurité des Consommateurs) pointe une fiabilité variable et parfois insuffisante des "détecteurs autonomes avertisseurs de monoxyde de carbone" (DAACO).

A l'heure actuelle le seul marquage rendu obligatoire sur ces appareils en France est un marquage CE, mais qui n'a aucun rapport avec la fiabilité de la mesure de CO. Ce marquage ne témoigne que d'une conformité quant à la législation électrique (alimentation autonome par piles ou par le secteur).

Le seul marquage garantissant une mesure fiable est l'appellation NF EN 50291 (ou NF 292) mais celui-ci n'est à l'heure actuelle pas rendue obligatoire.

Sur le marché le consommateur peut donc trouver ces deux types d'appareils, il convient de privilégier ceux pour lesquels la norme NF EN 50921 (ou NF 292) est affichée. En effet cette norme garantit une fiabilité de mesure, une réactivité rapide en cas de détection de CO.

C'est quoi une intoxication au CO ?


De nombreux cas d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) révèlent que tandis que les victimes ont conscience qu’elles ne se sentent pas bien, elles sont désorientées et incapables de fuir en quittant le lieu de l’intoxication ou en appelant les secours.

L’exposition pendant la nuit est particulièrement dangereuse puisque la victime reste endormie dans la plupart des cas.

Les effets :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société